in ,

Dans ce sanctuaire médiéval, un nouveau visage avec un masque anti-covid

Crédits : Cathédrale Saint-Albans

Les responsables de la cathédrale de Saint-Albans, au Royaume-Uni, ont récemment profité de la rénovation d’un sanctuaire du 14e siècle pour intégrer une nouvelle sculpture à l’édifice : un visage sculpté recouvert d’un masque.

La cathédrale Saint-Albans, dans l’Hertfordshire, construite à la fin du 11e siècle sur le lieu de sépulture du martyr chrétien Alban, exécuté après avoir aidé un prêtre à échapper aux autorités romaines, n’est autre que le plus ancien site de culte chrétien continu de Grande-Bretagne.

Les sanctuaires de cathédrales médiévales abritent souvent des reliques de saints martyrs. Très visitées par les pèlerins chrétiens, dont certains peuvent parcourir de très longues distances pour venir prier sur ces sites sacrés, bon nombre de ces structures ont été endommagées ou détruites pendant la Réforme anglaise au 16e siècle, y compris les sanctuaires de St Albans.

Des morceaux brisés de ces enceintes ont été trouvés lors d’une restauration de la cathédrale en 1872, menant à la reconstruction du sanctuaire de St Albans dans les années 90. Près de trois décennies plus tard, celui de St Amphibalus a lui aussi profité d’un petit “coup de neuf”.

Visage masqué

Étonnamment, en plus de commander la réparation des parties les plus endommagées, les responsables de l’édifice, ajouté à la cathédrale en 1350, ont également fait le choix d’y ajouter une nouvelle sculpture. Dans un coin se profile désormais un nouveau visage portant un masque de protection respiratoire. Une manière, selon les représentants de St.Albans, de commémorer la crise sanitaire qui a transformé le monde au cours de ces deux dernières années.

Cette minuscule petite figurine au coin du sanctuaire de Saint-Amphibale sera un rappel important pour les siècles à venir des événements de l’année écoulée“, a tweeté le 8 mai dernier le révérend Abi Thompson, sous-doyen de Saint-Albans.

sculpture masque
Le sanctuaire reconstruit de Saint-Amphibale se trouve maintenant dans la chapelle des quatre cônes de la cathédrale. Crédits : Cathédrale Saint-Albans

Avec ces deux sanctuaires de la cathédrale désormais entièrement restaurés, Saint Albans se prépare à rouvrir le 17 mai. Un nouveau chemin de pèlerinage sera également disponible en juin prochain, traçant un chemin de Redbourn, le site du martyre de Saint Alban, au nouvel emplacement du sanctuaire situé dans la chapelle des quatre cônes de la cathédrale.

Le personnage masqué nous rappelle que l’histoire de St Albans s’étend aussi bien en avant qu’en arrière“, a déclaré le révérend Thompson dans un communiqué . “Les pèlerins pourront marquer le dernier chapitre de l’histoire de cette cathédrale aux côtés d’Amphibale et Alban, qui étaient là au tout début“.