in

Russie : Un tigre et une chèvre qui devait lui servir de repas deviennent amis

Capture vidéo

Dans un zoo, un tigre de Sibérie s’est vu livrer une chèvre vivante pour son repas. Cependant, le félin n’a pas été pressé d’en finir. Plus surprenant encore, il n’attaquera jamais la chèvre.

On se pose parfois la question du comportement des animaux sauvages en captivité, souvent très différent de celui de leurs congénères vivant dans la nature. Perte de l’instinct et dépression sont parmi les caractéristiques potentiellement observées.

Dans le Safari Park de Shkotovsky en Sibérie, s’est déroulée une petite histoire peu commune : un tigre de Sibérie, nommé Amur, serait devenu ami avec une chèvre, enfin probablement. La chèvre fût envoyée dans l’enclos du félin pour son repas, mais ce dernier a refusé l’invitation à diner.

« Nos tigres reçoivent des proies vivantes deux fois par semaine, et celui-ci sait très bien comment chasser chèvres et lapins, mais là, il est tombé sur une chèvre qu’il refuse de chasser », indique un des gardiens du zoo au Siberian Times le 26 novembre 2015.

Dans une vidéo publiée par Ruptly, une agence de presse du gouvernement russe, il est possible de voir à quel point le tigre se désintéresse de la chèvre. Cette dernière le suit même partout dans ses déplacements, sans que celui-ci ne réagisse. Ce petit manège aurait duré plusieurs jours, ce qui a poussé les gardiens à surnommer la chèvre « assurance » avant de la reconduire dans son propre enclos.

« Nous pensons que la chèvre n’avait jamais rencontré de tigres et ainsi ne savait pas ce qu’est la peur devant un tigre », explique un autre gardien, ne voyant aucune autre raison pouvant induire un tel comportement.

Quant au tigre, à qui l’on attribue quelques petits réflexes sans conséquence, n’avait visiblement pas faim. Ou peut-être a-t-il été surpris par le « charisme » de la chèvre ? Nous ne le saurons sûrement jamais.

Voici la fameuse vidéo (en russe) :

Sources : Siberian TimesFrance TV Info20 Minutes