in

La Russie planifie son premier vol habité vers la Lune en 2029

Crédits : NASA

L’entreprise publique russe Energia, qui développe des véhicules spatiaux, a annoncé que la Russie compte poser enfin le pied sur la Lune au cours d’un vol habité prévu pour 2029, soit soixante ans après la mission américaine Apollo 11.

« En 2029, il y aura un vol habité vers la Lune et un alunissage sur celle-ci », a déclaré mardi Vladimir Solntsev, le directeur de l’entreprise publique russe Energia, qui conçoit et développe des véhicules spatiaux, au cours d’une conférence sur les technologies spatiales à Moscou. Il ajoute que l’entreprise développe actuellement un vaisseau spécialement conçu pour se rendre sur la Lune, qui verra ses premiers essais être effectués dès 2021, plusieurs vols vers l’ISS être effectués dès 2023 et un vol à vide vers la Lune en 2025.

La semaine dernière, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a déclaré être en faveur d’un « village lunaire » international, qui pourrait voir le jour grâce à des robots, ainsi que son intention de collaborer à la mission russe Luna 27, prévue à l’horizon 2020, qui prévoit l’envoi d’un alunisseur pour l’exploration des régions polaires lunaires où ont été trouvés des dépôts de glace.

La Russie compte donc atteindre son ambition de marcher sur la Lune, elle qui avait vécu comme un affront le fait d’être devancée par les Américains dans cette conquête lunaire en 1969, bien qu’elle ait été la première nation à envoyer un homme dans l’espace. Il s’agissait de Iouri Gargarine au cours de la mission Vostok 1 le 12 avril 1961. Le pays revient donc sur le devant de la scène après la perte de plusieurs engins spatiaux en raison de lancements ratés et la réforme de son industrie spatiale, transformant l’agence spatiale Roskosmos en entreprise publique.

L'empreinte de pas de Buzz Aldrin sur la Lune / Nasa
L’empreinte de pas de Buzz Aldrin sur la Lune / Crédits : Nasa

Source : AFP

  • Illustration principale : Edwin Aldrin marche sur la surface lunaire le 20 juillet 1969 / Nasa