in

Russie : Un nouveau cratère géant s’est formé au milieu d’une ville fantôme

Crédits : Simon / Pixabay

L’été dernier, la Sibérie découvrait plusieurs cratères géants qui s’étaient creusés dans le sol du pays. Le 18 novembre dernier, un nouveau « sink hole » s’est formé dans la région de Perm, sur les lieux d’une ancienne mine de potasse.

Les « portes de l’Enfer, “sink holes” ou encore les “dolines”, ces cratères géants refont parler d’eux quelques mois après avoir parsemé la Sibérie d’une multitude de trous dans le sol. C’est au centre de la Russie cette fois-ci, dans la région de Perm, qu’une ancienne mine de potasse s’est littéralement effondrée, laissant un impressionnant gouffre au beau milieu d’une ville heureusement abandonnée.

Ce site appelé Solikamsk-2, propriété de la société Uralkali, avait été évacué quelques jours auparavant en raison d’un afflux inhabituel d’eau salée dans la mine. Une décision des plus judicieuses quand on voit l’étendue du gouffre qui s’est creusé sur le site. Mais il existe une crainte aujourd’hui, car le site est relié à un autre, Solikamsk-1, qui menace aussi de s’effondrer alors qu’il est situé juste sous une ville qui elle, est habitée.

Si l’on sait que ces trous apparaissent sur la planète dans des zones composées de matériaux facilement solubles dans l’eau, comme le calcaire, ceux qui étaient apparus en Sibérie restent assez mystérieux. Une expédition de scientifiques est d’ailleurs partie les explorer au plus près, en descendant à l’intérieur, pour déterminer les raisons de leur apparition.

sources : russiatoday, slate