in ,

La Russie va lancer un Soyouz de sauvetage vers l’ISS

soyouz
Crédits : Sergueï Korsakov/Roscosmos State Space Corporation

La Russie vient d’annoncer qu’elle enverrait un vaisseau spatial Soyouz de secours vers la Station spatiale internationale (ISS) dans le but de ramener trois astronautes sur Terre. La capsule remplacera le Soyouz endommagé déjà amarré, dont les performances ne sont pas garanties.

Roscosmos devait prendre une décision au mois de janvier. C’est désormais chose faite. L’incident s’est produit en décembre dernier, lorsque des capteurs ont enregistré une chute de pression dans la boucle de refroidissement externe du vaisseau Soyouz MS-22, dont l’origine était une fuite de liquide de refroidissement s’échappant dans l’espace. On ignore précisément la cause de cette fuite, mais le Soyouz MS-22 pourrait avoir été frappé par une particule errante, probablement un météoroïde.

En attendant, se posait la question du retour des trois astronautes concernés par ce vaisseau : les cosmonautes Sergey Prokopyev et Dmitri Petelin, ainsi que l’astronaute américain Frank Rubio. Ignorant si la capsule pourrait ou non transporter cet équipage sain et sauf sur Terre, Roscosmos et la NASA avaient travaillé de concert pour envisager toutes les options possibles.

L’une de ces options impliquait l’envoi d’une capsule de secours à vide en février. Une autre envisageait un retour de l’équipage à bord de la capsule Crew Dragon de SpaceX, mais le manque de place se faisait clairement ressentir. Finalement, l’agence russe a privilégié la première approche. Le Soyouz MS-23 décollera le 20 février prochain et pourra s’amarrer à l’ISS de manière autonome trois jours plus tard.

soyouz fuite iSS
La fuite de liquide de refroidissement (particules d’ammoniac) repérée le 14 décembre dernier sur le Soyouz MS-22. Crédit : NASA TV

Un calendrier encore incertain

Les trois astronautes devaient rester sur la station jusqu’en mars prochain, peu de temps après l’arrivée à la station du prochain équipage de Roscosmos composé des cosmonautes Oleg Kononenko et Nikolai Chub et l’astronaute de la NASA Loral O’Hara. Tous trois devaient arriver à bord du Soyouz MS-23. Dans le cadre du nouveau plan, Prokopyev, Petelin et Rubio prolongeront leur séjour pour une durée indéterminée puis retourneront sur Terre à bord de ce vaisseau. Roscosmos n’a pas encore annoncé quand le prochain équipage se rendrait à l’ISS, vraisemblablement sur le Soyouz MS-24.

De son côté, la capsule endommagée reviendra quand même sur Terre vide pour être analysée. Entre-temps, si une urgence majeure survenait d’ici l’arrivée du Soyouz de remplacement, les trois astronautes concernés n’auraient cependant d’autre choix que d’utiliser le MS-22 endommagé comme « canot de sauvetage ». Une évacuation à cette échelle de l’ISS serait inédite.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.