in

Royaume-Uni : un trou béant avale une route dans un quartier résidentiel

Crédits : Skitterphoto / Pixabay

Plusieurs dizaines de familles ont dû quitter leur quartier après l’apparition soudaine d’un gouffre de plusieurs mètres de diamètre.

Il y a quelques jours, les habitants d’un quartier résidentiel de la commune de St Albans à 35 km de Londres (environ 100.000 habitants) se sont réveillés avec un gouffre de 20 mètres de diamètre au milieu de la rue, ayant complètement avalé la route. C’est ce que l’on appelle une doline.

Plusieurs familles ont alors été évacuées tandis que des dizaines de maisons se sont retrouvées sans gaz, eau, ni électricité. Un autre événement aurait pu éveiller les soupçons, puisque quelques jours auparavant, un autre trou, plus petit cette fois, s’était formé. Les secours avaient alors conclu à une fuite dans une conduite d’eau.

Il semble que la ville de St-Albans a été établie sur une zone contenant des roches tendres formées à partir de fossiles d’animaux marins. En effet, la mer recouvrait ladite zone il y a quelques millions d’années, comme l’explique Simon Redfern, professeur de physique minérale à l’Université de Cambridge, pour un article du Guardian du 1er octobre 2015.

Une catastrophe similaire mais bien plus grave s’est produite il y a quelques jours dans le Queensland en Australie : un trou géant engloutissait, au bord de la plage, un terrain de camping aussi grand qu’un terrain de football. Il mesurait de 200 mètres de long pour 50 mètres de large et 9 mètres de profondeur maximum.

En 2010, un trou d’une ampleur comparable (30 mètres de profondeur) s’était formé en pleine ville de Guatemala City (capitale du Guatemala), après le passage de la tempête Agatha.

Voici une vidéo du DailyMail montrant des images du trou de St Albans :

https://www.youtube.com/watch?v=ITyHJ4d7jLg

Sources : The GuardianFrance TV InfoLe FigaroSud Ouest