in

Royaume-Uni : l’armée présente un drone de combat capable de voler en intérieur

Crédits : Keesler Air Force Base

Outre-Manche, l’armée britannique teste actuellement un tout nouveau drone de combat. Celui-ci identifie ses cibles et vise grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle. Équipé d’un fusil à pompe, le drone est capable d’affronter des ennemis en intérieur. Il pourrait s’agir d’un renfort de poids pour les forces de l’ordre désirant investir un bâtiment occupé par des malfaiteurs.

Idéal pour une utilisation en intérieur

Mesurant un mètre de longueur et équipé de six rotors, le drone i9 embarque surtout des algorithmes permettant le combat en intérieur. Comme l’explique le Times dans un article du 29 septembre 2020, le i9 est armé d’un fusil de chasse type fusil à pompe, mais peut aussi utiliser d’autres armes. L’intelligence artificielle contrôle le vol, la stabilité de l’engin, l’identification des cibles et la visée. Néanmoins, la décision finale du tir revient à un opérateur humain.

L’innovation la plus intéressante concernant ce drone est certainement sa capacité à voler à l’intérieur. En temps normal, un drone s’approchant près d’un mur ou d’un plafond peut connaître quelques problèmes. En effet, ceci perturbe le flux d’air en direction des rotors du drone. L’air expiré revient dans la direction du drone et conduit au crash dans la plupart des cas. Les responsables du projet estiment toutefois que l’intelligence artificielle a permis de régler ce souci.

capture Times drone combat interieur
Crédits : capture d’écran / The Times

Un soutien pour les forces de l’ordre

Le drone i9 est donc adapté aux conflits dans les zones urbaines. Plus particulièrement, l’appareil peut être très utile dans le cas d’opérations où l’ennemi occupe un lieu. Pénétrer dans un tel lieu, potentiellement exigu ou sombre avec l’éventuelle présence d’otages est très risqué pour les forces de l’ordre. Actuellement, le ministère de la Défense britannique discute d’une possible série de drones basés sur le i9. En tout cas, il s’agira bien du tout premier drone armé utilisé par l’armée britannique pouvant voler en intérieur.

D’une manière générale, l’utilisation de drones est plutôt rare en intérieur. En 2016, des chercheurs de l’Université de Stanford (États-Unis) ont mis au point un dispositif d’évitement des collisions. Les scientifiques avaient fait la démonstration d’un “combat” entre un drone et un escrimeur. Or, l’engin s’était montré capable d’éviter les assauts grâce à un algorithme de détection et d’évitement des obstacles en temps réel.

En 2018, un chercheur de l’Arizona State University présentait un concept de drone à  piloter avec les yeux. Le dispositif de contrôle comprenait une paire de lunettes Tobii Pro Glasses 2 dotée d’une caméra HD fixée dans la monture pour filmer la cible. Si le dispositif a été testé en intérieur, la plupart des applications futures se dérouleront certainement à l’extérieur.