in ,

Royaume-Uni : lancement d’une carte de paiement sans contact biométrique

Crédits : Pixnio

Dotée d’un capteur d’empreintes digitales, la nouvelle carte de paiement sans contact de la banque britannique Natwest sera lancée le mois prochain au Royaume-Uni. Il s’agira d’une phase de test en vue d’une éventuelle adoption définitive.

Une carte allant au-delà de la limite

La banque britannique Natwest a collaboré avec la société néerlandaise Gemalto – experte en sécurité numérique – dans le cadre de la mise au point d’une carte biométrique sans contact. Il faut savoir qu’actuellement, les détenteurs d’une carte sans contact peuvent payer leurs achats via la technologie NFC. Cependant, en raison d’un manque de sécurité, il existe une limite de paiement fixée à 30 livres par jour et par client au Royaume-Uni (20 euros en France).

Ainsi, il est ici question d’une nouvelle carte qui s’affranchirait de cette limite de paiement, en apportant le niveau de sécurité nécessaire. Une seule obligation pour le client : valider son empreinte digitale, comme l’indique un communiqué de presse publié le 14 mars 2019. Une phase de test débutera à la mi-avril et concernera 200 clients de la banque à qui la carte sera proposée.

Les données concernant les empreintes du client seront stockées localement sur la carte et non dans une base de données de la banque. Évidemment, il ne s’agit pas d’un système totalement infaillible, mais le niveau de sécurité est bien entendu relevé par rapport au traditionnel code à 4 chiffres. Par ailleurs, le piratage de ce genre de technologie n’est pas à la portée de tout le monde.

gemalto carte empreinte digitale
Crédits : Capture YouTube/ Gemalto

Limiter les piratages

Contrairement aux moyens de paiement de type Apple Pay et Google Pay – entièrement paramétrables en ligne – les détenteurs d’une carte de la banque Natwest devront se rendre en agence pour procéder à sa configuration. Par ailleurs, dans le cas d’une éventuelle validation, la carte pourrait être proposée gratuitement pour toute ouverture d’un nouveau compte. Ainsi, même les personnes n’ayant pas accès aux derniers smartphones et autres pourraient en bénéficier.

La société Gemalto ayant mis cette technologie au point effectue des tests depuis 2017 en Afrique du Sud ou encore en Italie avec la banque Intesa Sanpaolo. Ainsi, la nouvelle collaboration avec la banque britannique Natwest permettrait de donner plus de corps à ce projet. Rappelons qu’il y a quelques mois, nous évoquions déjà le possible avènement des cartes bancaires à reconnaissance digitale.

Sources : The VergeSiècle Digital

Articles liés :

À quoi ressembleront les cartes bancaires du futur ?

Un projet inspiré des machines Enigma pour rendre nos cartes bancaires plus sécurisées

Hacking : six secondes pour pirater une carte Visa !