Le rover Perseverance entre dans un nouveau territoire

Ingenuity Perseverance
L'hélicoptère Ingenuity Mars de la NASA a pris cette photo du rover Perseverance lors de son 54e vol, le 3 août 2023. Crédits : NASA/JPL-Caltech

Depuis son atterrissage en février 2021, le rover Perseverance explore le cratère Jezero pour collecter des échantillons de roches et de sol martiens. Depuis janvier, le rover trace le côté sud de la Neretva Vallis, un ancien chenal fluvial fossile qui pourrait fournir des indices précieux sur l’histoire hydrologique de Mars. Son voyage l’a finalement mené à sa destination actuelle, Bright Angel, où de nouvelles découvertes passionnantes l’attendent.

Sortir des sentiers battus

Le chemin vers Bright Angel n’a pas été sans embûches. Initialement, Perseverance progressait sans encombre à travers le terrain martien. Cependant, il y a quelques mois, le rover a rencontré un champ de rochers imprévus qui ralentissait sa progression. Les rochers étaient si nombreux et si grands qu’ils commençaient en effet à entraver sérieusement les capacités de navigation du rover.

Pour rappel, son système de navigation AutoNav a été conçu pour contourner les obstacles mineurs et permettre au rover de suivre un itinéraire général établi par les opérateurs sur Terre. Cependant, face à ces obstacles massifs, la vitesse de Perseverance est passée de plus de cent mètres par jour martien à seulement quelques dizaines de mètres. Cette lenteur a donc poussé les ingénieurs à repenser la route.

La décision a été prise de diriger Perseverance vers un champ de dunes martiennes et de traverser le chenal de la rivière. Cette stratégie présentait des risques, car les dunes martiennes peuvent facilement piéger les rovers, comme en témoigne l’expérience de la mission Spirit en 2009. Heureusement, les dunes dans cette région étaient assez petites et espacées pour permettre à Perseverance de naviguer à travers elles en toute sécurité. Ce détour aura finalement permis au rover de reprendre une vitesse de croisière de 200 mètres par jour martien, tout en laissant derrière lui les rochers gênants.

La traversée de ces dunes n’a pas seulement permis de contourner les obstacles physiques, elle a également offert à Perseverance de nouvelles opportunités pour des découvertes scientifiques. En descendant dans le fond du chenal, le rover a en effet exploré le mont Washburn, une colline rocheuse qui présente un intérêt géologique significatif. Les scientifiques de la mission espèrent que cette zone pourrait révéler des informations cruciales sur les processus géologiques de Mars, notamment des indications d’activités volcaniques passées.

Perseverance
Composée de 18 images, cette mosaïque aux couleurs naturelles montre un champ de rochers sur le « mont Washburn » dans le cratère Jezero. Crédits : NASA

Bienvenue à Bright Angel

Après avoir exploré le mont Washburn, Perseverance a continué vers l’ouest pour finalement atteindre Bright Angel, un site ainsi nommé pour ses affleurements rocheux de couleur claire, potentiellement formés par l’ancienne rivière. Il offre une occasion unique de comprendre l’histoire géologique et hydrologique de la région. En analysant les roches locales, les scientifiques espèrent notamment recueillir des données sur les conditions environnementales passées et leur potentiel à avoir soutenu la vie. La décision de collecter un échantillon sera basée sur l’analyse initiale de ces roches.

La mission de Perseverance à Bright Angel marque donc une étape importante dans l’exploration de Mars, rapprochant potentiellement les scientifiques de la compréhension des conditions qui auraient pu permettre la vie sur la planète rouge.