in

Un robot scorpion va tenter de retrouver le combustible nucléaire disparu de Fukushima

Crédits : Capture vidéo / Youtube / Toshiba News and Highlights

Après l’essai infructueux du robot serpent en avril dernier, la compagnie Toshiba a mis au point un nouveau robot cette fois-ci sous forme de scorpion. Équipé de LED et de caméras, il devrait aider à localiser le combustible nucléaire disparu, ce qui permettra un désencombrement plus aisé de la centrale de Fukushima.

Après l’accident nucléaire à Fukushima, Toshiba a mis au point un nouveau robot pour retrouver le combustible fondu du réacteur 2. En août prochain, le robot scorpion sera le deuxième à entrer dans la centrale. En avril, un robot serpent de la compagnie Tepco est descendu dans la cuve du 1er réacteur. Il est mort après 3 heures, ne supportant plus les radiations.

Le robot scorpion mesure 54 cm de long lorsqu’il est complètement étendu. Il est contrôlé par un opérateur via une manette et les données sont récupérées sur un écran. En effet, des LED et une caméra sont montés sur la tête et la queue du robot pour donner des informations sur la localisation du carburant et pour aider l’opérateur à diriger son scorpion. Il possède aussi un dosimètre (pour mesurer le taux de radiation) et un thermomètre.

Contrairement au robot serpent, le scorpion a été créé pour résister plus de 10 heures aux radiations à l’intérieur du  réacteur 2 dans lequel il sera envoyé. De plus, il a de nombreuses autres fonctionnalités pour assurer le bon fonctionnement de la mission. Il peut dresser sa queue pour avoir une vue en hauteur ou la plier pour se relever s’il tombe. Il peut aussi s’étendre et se raidir pour traverser des brèches ou se compacter pour accéder à des zones étroites.

Pendant la séance de test dans les labos de Toshiba, le robot scorpion a d’abord glissé dans un conduit, puis il a rampé à travers une petite brèche et il est arrivé sur une plateforme de métal. Il a ensuite soulevé sa queue pour regarder au bout de la tige de commande de conduite, une structure sur laquelle un peu de combustible fondu aurait pu être laissé.

Voici une vidéo des tests :

Le robot scorpion devrait effectuer sa mission en août, après un mois d’entraînement. Son objectif sera de retrouver dans les débris les traces du combustible fondu. Cependant, même avec ces informations, le déblayage prendra des décennies.

Sources:  Toshiba, Popular Science

– Illustration principale : Digital Globe