in

Ce robot origami s’entraîne pour explorer la planète Mars !

(Crédits image : NASA)

Puffer est un robot qui a une allure plutôt étonnante puisqu’il est inspiré par l’origami, le célèbre art japonais du pliage du papier. Développée par la NASA, cette machine au coût peu onéreux est également caractérisée par sa petite taille qui lui permettrait de se faufiler dans les recoins les plus inaccessibles !

Le Puffer ou Pop-Up Flat Folding Explorer Robots conçu par l’agence spatiale américaine par le biais du Jet Propulsion Laboratory (JPL) fera sans doute partie de la première mission d’exploration de la planète Mars. Ce dernier a été fabriqué dans le but de se déplacer facilement sur n’importe quelle surface. Quant à sa taille réduite, celle-ci lui donne la capacité d’atteindre des endroits d’ordinaire difficiles d’accès.

Le robot Puffer est prévu pour être intégré à un « robot parent » comme un rover qui le relâchera si besoin pour se rendre dans des zones qu’il ne pourra pas observer par lui-même. Après sa mission, le Puffer devra revenir auprès de celui-ci afin de lui transmettre les informations récoltées et ainsi communiquer avec les scientifiques présents sur Terre.

Actuellement, plusieurs prototypes de ce même robot sont testés dans le désert de Mojave situé dans le sud de la Californie, un site comprenant des formations similaires à celles de la planète rouge. En effet, Puffer n’a pas peur de se faufiler, d’escalader certains passages ou encore de chuter de plusieurs mètres de hauteur sans encombre. Doté de crampons, de divers capteurs et de caméras et ayant la capacité de passer instantanément de la marche avant à la marche arrière, Puffer est sans aucun doute un atout de taille dans l’exploration de Mars.

La NASA voudrait également l’utiliser dans l’exploration d’autres contrées dans le futur, comme Europe, la lune de Jupiter entièrement couverte de glace. Multifonction et robuste, Puffer a également une autre qualité remarquable : son faible coût de fabrication et de transport. Ceci pourrait donc permettre d’en construire plusieurs et de les envoyer en meute sur un même site !

Une petite démonstration ? Regardez les vidéos ci-dessous :

Sources : Futura Sciences – L’Usine Nouvelle