in ,

Le robot maçon Hadrian X peut-il révolutionner le secteur de la construction ?

hadrian X robot construction
Crédits : Fastbrick Robotics

Prêt à s’imposer sur les chantiers de construction aux quatre coins du globe, le robot maçon Hadrian X a été déployé au Mexique pour la construction de plusieurs milliers de maisons. L’engin a une rapidité d’action étonnante et peut répondre à la pénurie actuelle de main-d’œuvre dans le bâtiment.

Un premier projet d’envergure

Hadrian X est un robot de construction fixé sur un camion à moteur ayant déjà fait parler de lui en 2018. Conçue par la société australienne Fastbrick Robotics, cette machine avait été testée avec succès, réussissant à construire une maison de 180 m² en seulement trois jours. À l’époque, ses performances avaient été source d’étonnement, car Hadrian X est capable de poser 300 briques par heure. Rappelons à titre de comparaison qu’un maçon humain pose environ 400 briques par jour.

Comme l’expliquait Archinect News en 2021, le robot Hadrian X a été choisi pour un énorme chantier au Mexique. L’objectif ? Construire entre 2 000 et 5 000 maisons. Nul doute que ce projet pourrait servir en cas de succès de tremplin pour Fastbrick Robotics et la commercialisation de son produit.

Cette machine peut-elle vraiment révolutionner le secteur du bâtiment ? Rien n’est impossible, compte tenu de ses performances, de l’actuelle pénurie de main-d’œuvre, mais aussi du fait qu’un nouveau modèle de robot vient de faire son apparition.

hadrian X robot construction 2
Crédits : Fastbrick Robotics

En route vers le succès ?

L’engin s’inscrit dans la nouveauté en matière de méthodes de construction, mais également de multiplicité des constructions pensées à l’aide d’imprimantes 3D. Hadrian X peut notamment bâtir des maisons individuelles de plusieurs étages directement sur site et donc assumer des projets ambitieux aux quatre coins du monde. Outre le projet de construction au Mexique, il est important de souligner que le robot est déjà disponible sur le marché aux États-Unis. Par ailleurs, il faut savoir que dans de nombreux pays, le secteur du bâtiment n’attire plus vraiment les travailleurs pour plusieurs raisons : pénibilité du travail, horaires difficiles et salaires peu attractifs.

Fastbrick Robotics a également travaillé sur l’évolution de sa machine et en a récemment dévoilé une seconde version : le Next-Gen Hadrian X. Avec son bras télescopique de 32 mètres contrôlé par une tablette, le robot peut poser 500 briques par heure, des blocs d’une dimension maximale de 600 x 400 x 300 mm pour une masse de 45 kilogrammes. Il faut également savoir que le Next-Gen Hadrian X est capable de découper les briques selon des exigences spécifiques ou encore de laisser des espaces pour la plomberie. Aucune autre machine n’est capable d’une telle prouesse à l’heure actuelle.