Le robot-chien Spot peut désormais parler et répondre à des questions

sport robot 1
Crédits : capture YouTube / Boston Dynamics

Depuis déjà plusieurs années, le robot-chien Spot de Boston Dynamics retient l’attention. Il y a peu, son fabricant a publié une vidéo inédite présentant une nouvelle fonction pour cette machine : la parole. Ainsi, le robot Spot peut désormais parler, par exemple dans le cas présent pour assurer une fonction de guide touristique.

Un nouvel emploi pour le robot Spot

Testé par plusieurs polices aux États-Unis et même par l’armée française en version militarisée, le robot-chien Spot a effectué de nombreuses missions et assuré différents emplois ces dernières années. Par exemple, il a cartographié une usine du constructeur Ford ou encore protégé les ruines de Pompéi. En 2023, la machine a également inspecté des laboratoires datant de la Guerre froide au Royaume-Uni.

La société Boston Dynamics a publié une nouvelle vidéo sur YouTube le 27 octobre 2023 (voir en fin d’article). Les images montrent un robot Spot capable de parler lors d’une phase de test dont l’objectif était d’en faire une sorte de guide touristique. Arborant une moustache et un chapeau de cow-boy, la machine a répondu à plusieurs questions, et ce, parfois avec humour. Son nouvel objectif est simple : offrir une expérience heureuse aux visiteurs.

sport robot
Crédits : capture YouTube / Boston Dynamics

Un robot qui intègre ChatGPT

Il est important de souligner que le robot Spot de la vidéo ne brille pas seulement par sa capacité à parler. En effet, il peut aussi aller d’une pièce à l’autre et reconnaître les différents lieux à l’aide d’une caméra et d’un dispositif de reconnaissance d’images. Ensuite, des commentaires et autres réponses peuvent être générés en fonction des questions posées par les visiteurs.

Afin de parvenir à cette prouesse, les ingénieurs ont tiré profit des progrès en matière d’IA. En effet, Spot utilise l’interface de programmation d’application de ChatGPT qui bénéficie depuis peu de la synthèse vocale et d’une reconnaissance d’images. Ainsi, les prompts ayant pour but de faire réagir le robot ont été pensés pour lui donner différentes personnalités. Dans la vidéo en question, Spot affiche un accent britannique qui a son petit effet.

Pour Boston Dynamics, les capacités du robot Spot, mais aussi celles du robot Atlas, à savoir adapter leur comportement en fonction de leur environnement, étaient déjà très prometteuses depuis quelques années. Avec l’intégration de l’IA pour créer un « robot guide touristique », les ingénieurs semblent avoir fait un nouveau pas en avant et il est fort probable que les progrès se poursuivent en ce sens.

Voici la toute dernière vidéo publiée par Boston Dynamics :