in

Notre rhume trouverait son origine chez le chameau

Crédits : Bergadder / Pixabay

Plus que quelques mois avant l’apparition de l’hiver, et avec lui son lot de rhumes pour certains d’entre nous. Selon une équipe de scientifiques suisses et allemands de l’université de Bern (Suisse) et de l’université de Bonn (Allemagne), notre bon vieux rhume aurait une origine insolite, puisque ceux-ci affirment que l’hôte originel du rhume était le chameau.

Cette conclusion a été tirée après avoir analysé l’état de santé de 1 000 camélidés, avant d’effectuer des comparaisons génétiques entre les différents virus du rhume présents chez le chameau, l’homme et la chauve-souris. Ils publient leur étude dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Selon les résultats obtenus par cette équipe de scientifiques, 6 % des chameaux analysés étaient contaminés par un virus très proche du rhume humain, baptisé HcoV-229E, qui provoque un refroidissement. Après avoir comparé génétiquement les différents virus du rhume présents chez le chameau, chez l’homme et chez la chauve-souris, les membres de l’équipe germano-suisse ont pu déterminer que l’hôte originel de notre rhume était bel et bien le chameau. « À un moment donné de l’Histoire, le virus du rhume est passé du chameau à l’Homme » expliquent-ils, en assurant également que ce virus est également capable de « pénétrer dans les cellules humaines« , sans risquer pour autant de provoquer d’épidémie.

Mais au-delà du simple rhume, le chameau serait également à l’origine d’un autre virus, puisqu’il serait l’hôte originel du MERS-CoV, aussi appelé coronavirus, qui provoque le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Mers). Les chercheurs ajoutent également : « Le virus du rhume a réussi à muter pour se transmettre ensuite d’humain à humain. Et le risque, c’est qu’il se passe la même chose avec le coronavirus. Pour l’instant, il ne se transmet que d’animal à humain. Mais peut-être devrons-nous un jour faire face à une mutation qui permettrait au virus de se transmettre facilement d’homme à homme ?« 

Source