in

Un restaurant qui sert de la nourriture imprimée en 3D va ouvrir ses portes à Londres

Crédits : Capture vidéo

Nourriture imprimée en 3D, mais également mobilier, décorations, etc. Tout, absolument tout sera imprimé en 3D dans le Food Ink, un nouveau restaurant éphémère qui s’apprête à ouvrir ses portes à Londres, au Royaume-Uni, pour une durée de deux jours.

« À présent, vous avez forcément déjà entendu parler de l’impression 3D. Mais saviez-vous que l’on pourra bientôt télécharger son dessert et se faire livrer sa pizza par email ? » écrit Food Ink sur son site internet. Fondée par Antony Dobrzensky et Marcio Barradas, l’entreprise se veut « éclectique, futuriste et créative« , avec pour objectif majeur « d’utiliser le langage universel de la nourriture pour éclairer sur les remarquables possibilités offertes par l’impression 3D« .

C’est dans le quartier de Shoreditch, à Londres au Royaume-Uni, que ce restaurant éphémère ouvrira ses portes aux plus curieux, entre le 25 juillet et le 27 juillet. Une véritable ode à l’impression 3D et à la technologie pour cet établissement puisque tout y sera imprimé par ce procédé, des couverts au mobilier, en passant par la décoration et… la nourriture. Une véritable prouesse qui a nécessité l’intervention d’une multitude de corps de métiers, comme des architectes, des ingénieurs, des designers et bien entendu, des cuisiniers.

Une première mondiale pour cet événement, mais celui-ci ne se limitera pas à la seule capitale anglaise. En effet, l’entreprise Food Ink a déjà prévu que son restaurant « pop-up » (éphémère) fasse étape dans toutes les grandes villes du monde, à commencer par Berlin, Dubai, Séoul, Rome et Paris.