in ,

Réseau Internet : la Chine met en place de nouvelles règles !

Crédits : geralt / Pixabay

Il y a peu, le gouvernement chinois a déclaré vouloir créer une “bonne écologie de réseau”. Pour y parvenir, les créateurs de contenus vont devoir se plier à ces nouvelles mesures. En effet, seuls les contenus jugés positifs seront autorisés à circuler sur Internet.

La promotion du “bon contenu”

Comme chacun sait, le réseau Internet en Chine est un des plus contrôlé et censuré au monde. Dans un communiqué publié le 20 décembre 2019, le Bureau national chinois de l’information sur Internet évoque son règlement sur la gouvernance écologique du contenu des informations du réseau. Or par “gouvernance écologique”, il n’est pas question d’écologie au sens environnemental du terme.

En réalité, le gouvernement chinois veut mettre à contribution les différentes sociétés produisant du contenu sur Internet. Il s’agit de contraindre ces dernières à créer des algorithmes destinés à la promotion du “bon contenu”. Officiellement, il est question de protéger les droits et les intérêts légitimes des citoyens, des personnes morales et autres organisations, ainsi que la sécurité nationale et les intérêts publics.

Xi Jinping président chine
Les sociétés devront promotionner les bons contenus, comme les idées du président Xi Jinping sur le socialisme
Crédits : Пресс-служба Президента России / Wikipédia

Une mesure qui s’inscrit dans la continuité

Comme l’explique Endadget, il s’agit là d’un moyen de renforcer le contrôle de l’État sur la toile. Explicitement, la mesure s’attaque aux “mauvais contenus”. Pour le gouvernement, il est question de contenus mettant en danger la sécurité nationale en divulguant des secrets d’État. Censurer les sources remettant en cause le pouvoir de l’État permet d’éviter de saper l’unité nationale.

La nature du bon contenu devant faire l’objet d’une promotion n’est pas vraiment une surprise. Il s’agit d’encenser les idées du président Xi Jinping sur le socialisme. Par ailleurs, les sociétés visées devront diffuser des “informations positives sur le grand esprit de la nation chinoise”.

La Chine semble donc poursuivre dans la voie du contrôle total d’Internet et de la population. Dernièrement, des chercheurs ont mis au point une caméra de 500 mégapixels cinq fois plus puissante que l’œil humain. Il s’agit surtout d’un dispositif doté d’une IA capable d’analyser avec une précision inégalée des données faciales à partir d’une base mise à sa disposition.

Articles liés :

“L’accès gratuit à Internet devrait être un droit humain fondamental”

Deux sociétés chinoises s’allient pour éjecter Windows du pays !

Un des scientifiques à l’origine des prémices d’Internet en évoque le côté sombre