in ,

Rénovation énergétique : toutes les aides financières (2021/2022)

Crédits : Paille-Tech - Tournachon - Wikipedia

S’y retrouver parmi la multitude d’aides financières dédiées à la rénovation énergétique d’un logement peut relever du casse-tête. Quelles sont les aides encore en vigueur en 2021-2022 ? De quel montant pouvez-vous bénéficier pour isoler vos combles ou vos sols ? Voici une liste qui regroupe toutes les aides financières pour 2021-2022 !

MaPrimeRénov’

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter Mieux Agilité ».

Critères d’éligibilité 

Pour bénéficier de cette aide, voici quelques règles à respecter :

  • faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) ;
  • être propriétaire (occupant, bailleur) ou copropriétaire ;
  • avoir un logement construit depuis plus de 2 ans ;
  • les travaux concernés (liste non exhaustive) : chauffages au bois, pompe à chaleur, isolation ;
  • la prime est versée sans condition de ressources .

Bon à savoir : MaPrimeRenov’ prend en compte les travaux entamés à compter du 1er octobre 2020.

Montants des aides 

MaPrimeRénov’ est versée sans condition de ressources. Cependant, les montants varient selon les niveaux de revenus et la localisation du logement (en Ile-de-France et hors Ile-de-France). Les catégories de revenus sont matérialisées par 4 couleurs (Bleu, Jaune, Violet, Rose). Pour chaque couleur de profil correspond un montant de prime en fonction de la nature des travaux et/ou des dépenses engagés. Plus les travaux permettront de réaliser des économies d’énergie significatives, plus le montant de la prime sera élevé. Voici un tableau qui vous permettra de connaître la couleur de votre profil :

Plafonds de ressources hors Île-de-France
Nombre de personnes composant le ménage (foyer fiscal) MaPrimeRenov’ Bleu (ménages aux ressources très modestes) MaPrimeRenov’ Jaune (ménages aux ressources modestes) MaPrimeRenov’ Violet (ménages aux ressources intermédiaires) MaPrimeRenov’ Rose (ménages aux ressources supérieures)
1 Jusqu’à 14 879 € Jusqu’à 19 074 € Jusqu’à 29 148 € Supérieur à 29 148 €
2 Jusqu’à 21 760 € Jusqu’à 27 896 € Jusqu’à 42 848 € Supérieur à 42 848 €
3 Jusqu’à 26 170 € Jusqu’à 33 547 € Jusqu’à 51 592 € Supérieur à 51 592 €
4 Jusqu’à 30 572 € Jusqu’à 39 192 € Jusqu’à 60 336 € Supérieur à 60 336 €
5 Jusqu’à 34 993 € Jusqu’à 44 860 € Jusqu’à 69 081 € Supérieur à 69 081 €
Par personne supplémentaire 4 412 € 5 651 € 8 744 € 8 744 €
Plafonds de ressources en Île-de-France
Nombre de personnes composant le ménage (foyer fiscal) MaPrimeRenov’ Bleu (ménages aux ressources très modestes) MaPrimeRenov’ Jaune (ménages aux ressources modestes) MaPrimeRenov’ Violet (ménages aux ressources intermédiaires) MaPrimeRenov’ Rose (ménages aux ressources supérieures)
1 Jusqu’à 20 593 € Jusqu’à 25 068 € Jusqu’à 38 184 € Supérieur à 38 184 €
2 Jusqu’à 30 225 € Jusqu’à 36 792 € Jusqu’à 56 130 € Supérieur à 56 130 €
3 Jusqu’à 36 297 € Jusqu’à 44 188 € Jusqu’à 67 585 € Supérieur à 67 585 €
4 Jusqu’à 42 381 € Jusqu’à 51 597 € Jusqu’à 79 041 € Supérieur à 79 041 €
5 Jusqu’à 48 488 € Jusqu’à 59 026 € Jusqu’à 90 496 € Supérieur à 90 496 €
Par personne supplémentaire 6 096 € 7 422 € 11 455 € 11 455 €

Si vous résidez en île-de-France, que votre foyer est composé de 3 personnes et que vos ressources n’excèdent pas 44 188 € (revenu fiscal de référence), alors vous êtes éligibles à MaPrimeRénov’ jaune, celle à destination des ressources modestes.

Concernant les montants par types de travaux et de couleur de profil, voici les tableaux qui permettent de s’y référer :

MaPrimeRénov’ Bleu

Ma Prime Rénov bleu
TRAVAUX MA PRIME RÉNOV CEE (ESTIMATION) CUMUL
Bonus sortie de passoire 1 500 € / 1 500 €
Bonus Bâtiment basse consommation (BBC) 1 500 € / 1 500 €
Audit énergétique 500 € / 500 €
Chaudière à granulés 10 000 € 4 364 € 14 364 €
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique 10 000 € 4 364 € 14 364 €
Chauffage solaire 8 000 € 4 364 € 12 364 €
Chaudière à bûches 8 000 € 4 364 € 12 364 €
Pompe à chaleur air/eau 4 000 € 4 364 € 8 364 €
Chauffe-eau solaire 4 000 € 275 € 4 275 €
Poêles à granulés 3 000 € 873 € 3 873 €
Poêles à bûches 2 500 € 873 € 3 373 €
Foyers fermés, inserts 2 000 € 873 € 2 873 €
Equipements solaires hybrides 2 500 € 251 € 2 751 €
Chaudières à gaz à très haute performance 1 200 € 1 309 € 2 509 €
Réseaux de chaleur ou de froid jusqu’à

1 200 €

764 € jusqu’à

1 964 €

Chauffe-eau thermodynamique 1 200 € 168 € 1 368 €
Dépose d’une cuve à fioul 1 200 € / 1 200 €
Pompes à chaleur air-air / 900 € 900 €
Installation d’un thermostat avec régulation performante / 165 € 165 €
Radiateur électrique performants en remplacement d’un ancien convecteur 110 € par équipement 110 € par équipement
VMC double flux 4 000 € 441 € 4 441 €
Ventilation mécanique simple flux / 342 € 342 €
Isolation thermique des fenêtres 100 €/ équipement 79 €/ équipement 179 €/ équipement
Isolation thermique des murs par l’extérieur 75 €/m2 37 €/m2 112 €/m2
Isolation des toitures terrasses 75 €/m2 112 €/m2 96 €/m2
Isolation des murs par l’intérieur 25 €/m2 25 €/m2 62 €/m2
Isolation des rampants de toiture 25 €/m2 22 €/m2 47 €/m2
Protection contre le rayonnement solaire (pour les Outre-mer) 25 €/m2 5 €/m2 30 €/m2
Isolation des combles perdus / 22 €/m2 22 €/m2
Isolation d’un plancher bas / 22 €/m2 22 €/m2

MaPrimeRénov’ Jaune

Ma Prime Rénov jaune
TRAVAUX MA PRIME RÉNOV CEE (ESTIMATION) CUMUL
Bonus sortie de passoire 1 500 € / 1 500 €
Bonus Bâtiment basse consommation (BBC) 1 500 € / 1 500 €
Audit énergétique 400 € / 400 €
Chaudière à granulés 8 000 € 4 364 € 12 364 €
Pompe à chaleur géothermique 8 000 € 4 364 € 12 364 €
Chauffage solaire 6 500 € 4 364 € 10 864 €
Chaudière à bûches 6 500 € 4 364 € 10 864 €
Pompe à chaleur air/eau 3 000 € 4 364 € 7 364 €
Chauffe-eau solaire 3 000 € 137 € 3 137 €
Poêles à granulés 2 500 € 873 € 3 373 €
Poêles à bûches 2 000 € 873 € 2 373 €
Foyers fermés, inserts 1 200 € 873 € 2 073 €
Equipements solaires hybrides 2 000 € 125 € 2 125 €
Chaudières à gaz à très haute performance 800 € 1 309 € 2 109 €
Réseaux de chaleur ou de froid jusqu’à

800 €

764 € 1 564 €
Chauffe-eau thermodynamique 800 € 84 € 884 €
Dépose d’une cuve à fioul 800 € / 800 €
Pompes à chaleur air-air / 450 € 450 €
Installation d’un thermostat avec régulation / 165 € 165 €
Radiateur électrique performants en remplacement d’un ancien convecteur 110 €/ équipement 110 €/ équipement
VMC double flux 3 000 € 220 € 3 220 €
Ventilation mécanique simple flux / 171 € 171 €
Isolation thermique des fenêtres 80 €/

équipement

39 €/

équipement

39 €/

équipement

Isolation thermique des murs par l’extérieur 60 €/m2 18 €/m2 78 €/m2
Isolation des toitures terrasses 60 €/m2 11 €/m2 71 €/m2
Isolation des murs par l’intérieur 20 €/m2 22 €/m2 42 €/m2
Isolation des rampants de toiture 20 €/m2 18 €/m2 38 €/m2
Protection contre le rayonnement solaire (pour les Outre-mer) 20 €/m2 3 €/m2 23 €/m2
Isolation des combles perdus / 22 €/m2 22 €/m2
Isolation d’un plancher bas / 22 €/m2 22 €/m2

MaPrimeRénov’ violet

Ma Prime Rénov violet
TRAVAUX MA PRIME RÉNOV CEE (ESTIMATION) CUMUL
Rénovation globale 7 000 € 7 000 € 14 000 €
Bonus sortie de passoire 1 000 € / 1 000 €
Bonus Bâtiment basse consommation (BBC) 1 000 € / 1 000 €
Audit énergétique 300 € / 300 €
Chaudière à granulés 4 000 € 2 727 € 6 727 €
Pompe à chaleur géothermique 4 000 € 2 727 € 6 727 €
Chauffage solaire 4 000 € 2 727 € 6 727 €
Chaudière à bûches 3 000 € 2 727 € 5 727 €
Pompe à chaleur air/eau 2 000 € 2 727 € 4 727 €
Chauffe-eau solaire 2 000 € 137 € 2 137 €
Poêles à granulés 1 500 € 545 € 2 045 €
Poêles à bûches 1 000 € 545 € 1 545 €
Foyers fermés, inserts 600 € 545 € 1 145 €
Equipements solaires hybrides 1 000 € 125 € 1 125 €
Chaudières à gaz à très haute performance / 655 € 655 €
Réseaux de chaleur ou de froid 400 € 491 € 891 €
Chauffe-eau thermodynamique 400 € 84 € 84 €
Dépose d’une cuve à fioul 400 € / 400 €
Pompes à chaleur air-air / 450 € 450 €
Installation d’un thermostat avec régulation / 165 € 165 €
Radiateur électrique performants en remplacement d’un ancien convecteur 55 €/

équipement

55 €/

équipement

VMC double flux 2 000 € 220 € 2 220 €
Ventilation mécanique simple flux / 171 € 171 €
Isolation thermique des fenêtres 40 €/

équipement

39 €/

équipement

79 €/

équipement

Isolation thermique des murs par l’extérieur 40 €/m2 18 €/m2 58 €/m2
Isolation des toitures terrasses 40 €/m2 11 €/m2 51 €/m2
Isolation des murs par l’intérieur 15 €/m2 18 €/m2 33 €/m2
Isolation des rampants de toiture 15 €/m2 11 €/m2 26 €/m2
Protection contre le rayonnement solaire (pour les Outre-mer) 15 €/m2 3 €/m2 18 €/m2
Isolation des combles perdus / 11 €/m2 11 €/m2
Isolation d’un plancher bas / 11 €/m2 11 €/m2

MaPrimeRénov’ rose

Ma Prime Rénov rose
TRAVAUX MA PRIME RÉNOV CEE (ESTIMATION) CUMUL
Rénovation globale 3 500 € 7 000 € 10 500 €
Bonus sortie de passoire 500 € / 500 €
Bonus Bâtiment basse consommation (BBC) 500 € / 500 €
Audit énergétique / / /
Chaudière à granulés / 2 727 € 2 727 €
Pompe à chaleur géothermique / 2 727 € 2 727 €
Chauffage solaire / 2 727 € 2 727 €
Chaudière à bûches / 2 727 € 2 727 €
Pompe à chaleur air/eau / 2 727 € 2 727 €
Chauffe-eau solaire / 137 € 137 €
Poêles à granulés / 545 € 545 €
Poêles à bûches / 545 € 545 €
Foyers fermés, inserts / 545 € 545 €
Equipements solaires hybrides / 125 € 125 €
Chaudières à gaz à très haute performance / 655 € 655 €
Réseaux de chaleur ou de froid / 491 € 491 €
Chauffe-eau thermodynamique / 84 € 84 €
Dépose d’une cuve à fioul / / /
Pompes à chaleur air-air / 450 € 450 €
Installation d’un thermostat avec régulation / 165 € 165 €
Radiateur électrique performants en remplacement d’un ancien convecteur 55 €/

équipement

55 €/

équipement

VMC double flux / 220 € 220 €
Ventilation mécanique simple flux / 171 € 171 €
Isolation thermique des fenêtres / 39 €/

équipement

39 €/

équipement

Isolation thermique des murs par l’extérieur 15 €/m2 18 €/m2 33 €/m2
Isolation des toitures terrasses 15 €/m2 11 €/m2 26 €/m2
Isolation des murs par l’intérieur 7 €/m2 18 €/m2 25 €/m2
Isolation des rampants de toiture 7 €/m2 11 €/m2 18 €/m2
Protection contre le rayonnement solaire (pour les Outre-mer) / 11 €/m2 11 €/m2
Isolation des combles perdus / 11 €/m2 11 €/m2
Isolation d’un plancher bas / 3 €/m2 3 €/m2

Exemple concret

Selon les calculs de l’entreprise Hello Watt, le conseiller en énergie des particuliers, pour un ménage aux revenus très modestes, installer une pompe à chaleur air/eau coûte environ 11 000 €. Grâce à MaPrimeRénov’, le foyer peut obtenir une aide de 4000 €. Le reste à charge est donc de 7000 €. Il peut même être encore plus faible en cumulant d’autres aides comme l’éco PTZ ou la TVA à 5,5 %. La startup a calculé qu’une pompe à chaleur air/eau permet de faire en moyenne 1000 € d’économies par an sur la facture d’énergie. 

maison sous cloche
Crédits : capture vidéo France Info

Prime énergie : certificats d’économie d’énergie (CEE) et coups de pouce

Certaines entreprises comme les fournisseurs d’énergie ou certains grands distributeurs (Leclerc, Auchan) proposent des primes aux particuliers pour les aider à faire des travaux d’économie d’énergie dans leurs logements. En échange, ils reçoivent des certificats, les CEE, qui prouvent à l’État qu’ils ont bien rempli leurs obligations.

Critères d’éligibilité 

Pour bénéficier d’une prime énergie, voici quelques conditions à respecter : 

  • être propriétaire ou locataire ;
  • faire les travaux de rénovation dans son habitation principale ou secondaire, construit depuis 2 ans ;
  • tous les niveaux de revenus sont concernés ;
  • quelques exemples de travaux éligibles (liste non exhaustive) : isolation, chauffage, ENR, régulation ;
  • faire appel à un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Montants des aides 

Que vous soyez considéré comme un ménage aux revenus modestes ou non, vous êtes éligible à la prime énergie. Voici un tableau qui présente les plafonds de ressources pour les ménages aux revenus modestes.

Plafonds de ressources pour les ménages aux revenus modestes
Nombre de personne dans le foyer Plafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France) Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)
1 25 068 € 19 074 €
2 36 792 € 27 896 €
3 44 188 € 33 547 €
4 51 597 € 39 192 €
5 59 026 € 44 860 €
Par personne supplémentaire 7 422 € 5 651 €

En ce qui concerne les montants des primes énergie, ils varient selon de nombreux critères : 

  • l’entreprise qui la délivre ;
  • les niveaux de revenus ;
  • la localisation du bien (en Ile-de-France ou hors Ile-de-France) ;
  • la nature des travaux.

Tout comme MaPrimeRénov’, les montants sont plus élevés pour les ménages très précaires qui peuvent bénéficier d’une prime bonifiée appelée prime Coup de Pouce.

Étant donné que les montants varient selon l’entreprise qui propose les aides, voici quelques exemples de montants par type de travaux. Le plus simple reste encore d’utiliser un simulateur en ligne de prime énergie pour avoir une estimation plus précise des montants auxquels vous pouvez prétendre.

Pour les ménages modestes Pour les autres ménages
Chaudière biomasse performante 4 000 € 2 500 €
Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau 4 000 € 2 500 €
Système solaire combiné 4 000 € 2 500 €
Pompe à chaleur hybride 4 000 € 2 500€
Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R 700 € 450 €
Chaudière au gaz à très haute performance énergétique 1 200 € 600 €

Éco-prêt à taux zéro 

L’éco prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt de remboursement pour les travaux d’économie d’énergie. Il est délivré par une banque agréée et doit être remboursé en maximum 15 ans. 

Bon à savoir : l’éco PTZ a été prolongé jusqu’en 2023 !

Critères d’éligibilité 

Les critères pour décrocher ce prêt sont semblables aux aides précédentes :

  • il est attribué sans condition de ressources ;
  • le logement doit être une résidence principale construite depuis plus de deux ans ;
  • le prêt est accordé aux propriétaires ou copropriétaires occupants ou bailleurs ;
  • seules les banques agréées comme LCL, BNP Paribas, CIC (liste non exhaustive) peuvent le délivrer ;
  • quelques exemples de travaux éligibles : 
  • travaux d’isolation ;
  • installation de systèmes de chauffage plus performant ou de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable ;
  • amélioration du niveau de performance énergétique globale ;
  • réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif. 

Montants des aides 

Voici un tableau qui présente les montants maximum auquel vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation grâce à ce dispositif. Cela signifie que vous ne pourrez pas dépasser ces plafonds d’emprunt lors de votre demande.

Montant maximal d’un prêt par logement Action seule 2 travaux 3 travaux ou plus Augmentation de la performance énergétique Assainissement non collectif
15 000 € 25 000 € 30 000 € 30 000 € 10 000 €

Bon à savoir : la somme des 2 éco-PTZ ne doit pas dépasser 30 000 €.

Les autres aides 

pays effondrement civilisation
Une maison paisible en Islande. Crédits : vpzotova/Pixabay

Chèque énergie

Il s’agit d’un chèque envoyé automatiquement par voie postale par l’État aux foyers les plus précaires. Ce chèque peut être utilisé pour le paiement des factures de gaz et d’électricité, mais aussi pour les travaux de rénovation énergétique (isolation thermique, remplacement du système de chauffage). Cette année, pour faire face à la hausse record des prix de l’énergie, une aide supplémentaire de 100 € sera envoyée à 5,8 millions de bénéficiaires.

TVA à 5,5 %

La taxe à valeur ajoutée à 5,5 % permet aux Français qui souhaitent rénover leurs logements, de bénéficier d’une TVA réduite sur certains travaux. Elle concerne les propriétaires, les locataires et les sociétés civiles immobilières. Le logement rénové doit être achevé depuis plus de deux ans, et être occupé à titre de résidence principale ou secondaire. 

Voici quelques exemples de travaux éligibles à cette taxe : 

  • installation d’un appareil de chauffage performant ;
  • installation d’un régulateur de chauffage ;
  • isolation.

Prêt avance rénovation

Le prêt avance rénovation remplace le prêt avance mutation. Il prendra effet le 1er janvier 2022 et permettra, comme l’éco PTZ (prolongé jusqu’en 2023), d’emprunter à hauteur proportionnelle de la valeur du bien à rénover. Le remboursement se fait au moment de la revente du logement ou de la succession. Seuls les intérêts sont à rembourser aux banques de manière régulière.

MaPrimeRénov’ sérénité

C’est le nouveau nom du programme “Habiter Mieux Sérénité” de l’Anah, qui fusionnera en 2022 avec MaPrimeRénov’ et permettra d’aider les particuliers à rénover leurs logements de manière plus globale. En effet, le montant des aides pourra atteindre 50% du coût total des travaux pour les plus modestes et jusqu’à 35% pour les revenus modestes. Par ailleurs, le plafond maximum augmentera pour passer de 15 000 € à 30 000 € HT.