in

Relatitivy Space veut fabriquer le premier lanceur spatial entièrement issu de l’impression 3D !

Crédits : Relativity Space

Si certains tentaient encore d’évaluer les limites de l’impression 3D, la société Relatitivy Space va tenter de les repousser. En effet, celle-ci prévoit d’imprimer un lanceur spatial prévu pour effectuer son premier vol dans un futur très proche.

Une fusée imprimée en 60 jours

Fondée en 2015, la société Relativity Space affiche désormais de très fortes ambitions. Effectivement, cette société désire lancer dans l’espace la première fusée entièrement issue de l’impression 3D. Comme l’explique The Verge dans un article du 1er octobre 2019, Relativity Space désire effectuer le premier vol de sa fusée dès février 2021. Baptisé Terran-1, ce lanceur a été prévu pour comporter moins de 1 000 pièces. De plus, celui-ci devrait atteindre une capacité de 1 250 kg en charge utile alors que le procédé de fabrication ne devrait pas dépasser les 60 jours !

Évidemment, l’objectif est tout de même osé mais il faut savoir Relativity Space semble très confiant. Pour ses dirigeants, tout reposerait sur Startgate, une imprimante 3D métal géante qui portera une lourde responsabilité sur ses épaules. En effet, il s’agira de fabriquer toutes les pièces complexes du lanceur dont la chambre de combustion, les réservoirs, etc. Pas moins de 95 % des composants seront produits par l’imprimante Stargate.

L’imprimante 3D métal de Stargate de Relativity Space est plutôt impressionnante !
Crédits : Wikipedia

Un investissement élevé

Si Relativity Space affiche cette confiance sans faille, cela n’est pas le fait du hasard. En effet, une récente levée de fonds estimée à 140 millions de dollars a été menée, portant la somme totale du budget à 185 millions de dollars. Autrement dit, il y a assez de moyens pour mener à bien le projet. Au passage, rappelons tout de même que durant l’été 2019, la NASA avait annoncé sa collaboration avec Relativity Space.

« Cette annonce nous place vraiment dans une bonne position pour notre premier vol. La taille de cet investissement est assez rare dans l’industrie des lanceurs, à l’exception de SpaceX. Nous prenons vraiment cela comme une forte validation de la confiance de nos investisseurs en l’équipe et en la fusée », a déclaré Jordan Noone, un des fondateurs de Relativity Space.

Voici à quoi devrait ressembler la fusée Terran-1, dont le premier vol commercial est prévu pour février 2021
Crédits : Relativity Space

En 2017, la société Rocket Lab avait réussi le lancement de sa fusée low-cost Electron. Or, celle-ci entièrement fabriquée en carbone composite, avait une particularité qui avait été saluée. En effet, l’engin était en partie composé de pièces issues de l’impression 3D. Toutefois, nous étions loin des 95 % de composants espérés par Relativity Space. En tout cas, rendez-vous en 2021 afin de voir si ces promesses seront réellement tenues !

Source

Articles liés :

L’impression 3D a permis la création du satellite le plus léger du monde !

Comment nous pourrions construire une base lunaire grâce à des imprimantes 3D auto-réplicantes

Un groupe d’étudiants imprime un moteur spatial en 3D !