in

La relation entre mal de dos et mauvaise posture n’est pas si évidente

Crédits : demaerre / iStock

Dans un article très détaillé, des médecins affirment qu’avoir une bonne posture ne prévient pas forcément le mal de dos. À l’inverse, une mauvaise posture ne cause pas nécessairement ce même mal de dos. Comment cela est-il possible ?

Pas de relation forte

Le mal de dos concerne énormément de personnes. Ces douleurs le long de la colonne vertébrale pouvant apparaître dès l’adolescence sont souvent considérées comme étant la première cause d’invalidité dans le monde. De plus, une personne sur quatre serait concernée par des douleurs persistantes. Nous pensons souvent que le problème provient d’une mauvaise posture, par exemple lorsque nous ne maintenons pas notre colonne vertébrale bien droite en position assise.

Or, un article publié dans The Conversation le 17 août 2022 détaille plusieurs études qui mettent à mal cette idée. Peter O’Sullivan, professeur de physiothérapie musculo-squelettique à l’Université Curtin (Australie), estime en effet qu’il n’existe pas vraiment de relation forte entre une la posture et le mal de dos. Il s’avère que plusieurs études, dont celle-ci, ont prouvé que certaines interventions pour plus d’ergonomie ou autres campagnes d’information n’ont pas réellement réduit les maux de dos en lien avec le travail.

mal de dos
Crédits : Filip_Krstic / iStock

Chaque posture est individuelle

Les chercheurs ont travaillé avec des adolescents afin de comprendre si le mal de dos pouvait avoir un lien avec des postures assises dites « avachies » ou des postures debout dites « non neutres ». Ils ont également observé les postures de travailleurs portant des charges lourdes. Or, leurs conclusions indiquent que soulever une masse en ayant le dos rond au lieu de pousser sur ses jambes n’a pas de lien direct avec les douleurs dorsales. En somme, les scientifiques pensent qu’il n’existe aucune posture réellement capable de prévenir ou protéger de la lombalgie. Il s’avère que chaque personne a une colonne vertébrale différente au niveau de la taille et de la forme. Ainsi, la posture adoptée est quelque chose de très individuel. Pour Peter O’Sullivan, il est sûrement plus utile d’apprendre à varier au sujet des postures confortables plutôt que de se forcer à adopter durablement une « bonne » posture.

Le professeur en physiothérapie conseille de tenter de lutter contre les douleurs en bougeant, en détendant son dos et en pratiquant une activité physique régulière. Il insiste aussi sur la nécessité de maintenir des habitudes saines au niveau du sommeil et du poids, tout en prenant soin de sa santé physique et mentale. Enfin, si le mal de dos est causé par une fracture ou une infection, la visite chez le médecin est évidemment inévitable.