in

Regardez la fusée Falcon 9 de SpaceX se crasher en tentant d’atterrir

Crédits : Capture vidéo

SpaceX, l’entreprise américaine appartenant au milliardaire Elon Musk, vient de publier la vidéo de l’atterrissage du premier étage de son lanceur Falcon 9, sur une plateforme située dans l’océan. Un atterrissage raté au tout dernier moment. 

Nous vous parlions dans un article datant de décembre dernier du projet de l’entreprise spatiale SpaceX visant à faire atterrir une fusée sur une plateforme flottante. Cet atterrissage, qui concernait le premier étage de son lanceur Falcon 9 a eu lieu ce mardi 14 avril en soirée et a presque été un succès. Presque, car un dernier élément a transformé la mission en échec. Voici la vidéo HD de cet atterrissage mise en ligne par l’entreprise SpaceX.

La fusée Falcon 9 a bien quitté la Terre mardi 14 avril à 16h10 (22h10 heure française) depuis Cap Canaveral (Floride), en mission pour ravitailler la Station Spatiale Internationale. Le premier étage du lanceur, largué quelques secondes après le décollage et censé revenir sur Terre intacte en atterrissant sur une plateforme, a quasiment réussi à se poser à la verticale.

En effet, sur la vidéo mise en ligne par SpaceX, on voit le lanceur parvenir à ralentir sa descente, se positionner à la verticale juste au-dessus de la plateforme, située au large de Jacksonville, en Floride (États-Unis), puis au dernier moment, rater son atterrissage. Vraisemblablement, c’est un vent latéral qui a provoqué la chute, l’explosion et la désintégration de l’engin. « Une vélocité latérale trop importante a provoqué le basculement de la fusée après l’atterrissage« , a déclaré Elon Musk. Il s’agit là du troisième échec en autant de tentatives, même si on note un réel progrès par rapport à l’atterrissage précédent.

Parvenir à un atterrissage parfait de ce premier étage du lanceur a pour but sa récupération et sa réutilisation. En effet, il s’agit là de la partie la plus coûteuse du lanceur, la réutiliser permettrait donc de réduire considérablement le coût des prochains lancements de SpaceX, crucial pour la rentabilité de l’entreprise.

Source : SpaceX