in ,

Rédiger sur un smartphone rendrait les utilisateurs plus honnêtes selon une étude

Crédits : Pixabay / terimakasih0

Et si les supports à notre disposition pour communiquer influençaient la nature de nos propos et notre comportement ? Une équipe de chercheurs étasuniens estime que c’est le cas, notamment en ce qui concerne le smartphone.

Plus honnêtes mais également moins prudents

Le smartphone est devenu omniprésent dans notre quotidien depuis une dizaine d’années. De fait, ce type d’appareil fait l’objet de nombreuses recherches quant à son impact sur les humains. Il est notamment question de la santé mentale. En 2019 par exemple, une étude menée au Royaume-Uni et aux États-Unis indiquait qu’il existait des liens entre l’utilisation prolongée des smartphones et les problèmes de santé mentale chez les étudiants.

Le smartphone modifie nos comportements en société, un simple voyage dans les transports en commun le prouve. Une étude de l’Université de Pennsylvanie (États-Unis), publiée dans le Journal of Marketing le 17 mars 2020, estime qu’utiliser un smartphone rendrait les utilisateurs plus honnêtes. Toutefois, cela se conjuguerait avec une baisse de la prudence en ce qui concerne la divulgation de nos informations personnelles.

Les meneurs de l’étude ont donné plusieurs exemples, dont celui d’une publicité demandant aux internautes de renseigner leur numéro de téléphone. Or, il s’avère que les personnes utilisant un smartphone plutôt qu’un ordinateur sont plus enclins à donner leur numéro. Par ailleurs, une publication sur les réseaux sociaux postée depuis un smartphone a plus de chances de contenir des points de vue personnels, voire même des émotions négatives.

smartphone
L’utilisation d’un smartphone rend les internautes plus honnêtes mais aussi moins vigilants. Crédits : NeedPix

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène

L’étude indique que le smartphone facilite la révélation de données sensibles et personnelles pour une raison très simple. En effet, la visualisation et la création de contenus sur un smartphone sont plus difficiles que sur un ordinateur. Autrement dit, l’utilisateur se concentre davantage sur sa tâche et ne pense pas forcément aux risques. Un autre facteur entre en ligne de compte : le sentiment de confort et de familiarité que les utilisateurs associent à leur appareil. Selon l’étude, les individus “se lâchent” davantage dans leurs publications lorsque ces dernières sont postées via un smartphone.

Dans leur conclusion, les meneurs de l’étude évoquent les internautes mais également les entreprises. Les utilisateurs devraient prendre conscience de l’impact des smartphones et tenter de faire preuve de prudence. Dans le cas des entreprises, la récolte de données commerciales concernant les utilisateurs de smartphones serait plus fiable.