in

Record du monde de vitesse pour un véhicule électrique : 549 km/h !

Crédits : Capture Twitter / Venturi

La Venturi VBB-3 est un véhicule électrique, mais rien à voir avec l’idée que l’on se fait d’une voiture électrique. En effet, le bolide vient de pulvériser son propre record de vitesse datant de 2010, atteignant les 549,43 km/h de vitesse moyenne. 

Plus proche d’un avion de ligne que d’une voiture électrique, le bolide VBB-3 du constructeur automobile français Venturi vient de devenir aux États-Unis la voiture électrique la plus rapide du monde en atteignant une vitesse de pointe moyenne de 549,43 km/h, comme l’a annoncé le constructeur ce mercredi 21 septembre. C’est ce lundi 19 septembre 2016, dans le désert de sel de la plaine de Bonneville Salt Flats, dans le nord-ouest de l’Utah, aux États-Unis, que cette impressionnante prouesse a été établie.

Il aura fallu attendre longtemps pour pouvoir tenter de battre ce record, puisqu’une météo capricieuse a obligé l’organisation à annuler trois fois l’événement. La Venturi VBB-3 (pour Venturi Venturi Buckeye Bullet) pèse 3,2 tonnes, dont 1,6 tonne de batteries, et ses deux moteurs électriques fournissent 3000 chevaux aux quatre roues. Au volant se trouvait le pilote d’essai américain Roger Schroer.

L’engin a atteint 549,43 km/h, vitesse maximale retenue en faisant la moyenne de deux « runs » selon les règles d’homologation de la Fédération Internationale d’Automobile, la FIA, qui doit encore entériner la performance. La VBB-3 a même atteint 576 km/h lors d’une session, là aussi un record. Il est à noter que le record précédent était également détenu par le constructeur Venturi, établi en 2010 par la Venturi VBB-2.5 avec 495 km/h. Le constructeur ne compte pas s’arrêter là et projette déjà de passer un nouveau palier important, celui des 600 km/h. « Les progrès réalisés cette année sont un pas très important dans notre quête des 400 miles par heure (643,7 km/h)« , s’est félicité Giorgio Rizzoni, membre du Centre de recherche automobile de l’Université de l’Ohio, qui a conçu le bolide avec Venturi.

Source