in

Le record de l’arbre le plus ancien du monde a peut-être été battu

Crédits : Jonathan Barichivich

Une estimation préliminaire de l’âge d’un arbre colossal situé au Chili suggère qu’il pourrait avoir environ 5 400 ans. Si cela se confirme, il deviendrait alors officiellement l’arbre le plus ancien du monde. Le record est actuellement toujours détenu par Mathusalem, un pin bristlecone de l’est de la Californie âgé d’environ 4 853 ans.

Il se dresse fièrement dans le parc national d’Alerce Costero. C’est un cyprès de Patagonie (Fitzroya cupressoides), un conifère originaire du Chili et d’Argentine surnommé aussi le « séquoia du sud » en raison de sa taille imposante. Ces arbres sont en effet capables d’atteindre les soixante-dix mètres de haut pour environ cinq mètres de diamètre de tronc. Malheureusement, l’espèce est menacée au Chili en raison de l’exploitation forestière et du tourisme endémique dans la région.

Plus de 5 400 ans

Il est souvent possible d’estimer l’âge d’un arbre en comptant le nombre d’anneaux dans un tronc en coupe transversale. Cependant, en raison de la taille énorme de l’arbre, il n’était ici pas possible de forer une carotte dans l’ensemble du tronc. Il n’existe en effet pas d’outil assez long pour extraire un échantillon atteignant le centre de l’arbre. Et même si nous en avions un, il est possible que cette zone soit de toute façon pourrie.

Pour opérer, le Dr Jonathan Barichivich, du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement de Paris, a prélevé une carotte au moyen d’un foret spécial en forme de T qui n’endommage pas le tronc. Le reste des anneaux a donc dû être estimé grâce à une modélisation statistique basée sur le taux de croissance de l’espèce et les facteurs environnementaux. Avec cette méthode, le chercheur a estimé que l’arbre avait commencé à pousser il y a 5 484 ans.

plus vieil arbre du monde arbre
Une image de l’arbre au printemps 1989. Crédits : Jonathan Barichivich

Record battu ?

Notez que ces travaux n’ont pas encore été évalués par des pairs. En revanche, si ces résultats se confirment, alors nous aurions un nouvel arbre le plus vieux du monde.

Le record est toujours détenu par l’arbre Mathusalem, un pin Bristlecone (Pinus longaeva) dénommé ainsi, car il était considéré depuis 1964 comme l’organisme vivant non-clonal le plus âgé de la planète. Retrouvé en Californie, il avait 4 789 ans lorsqu’il fut étudié en 1957. Notez qu’il existe un organisme clonal âgé de 9 550 ans. Il s’agit d’un bosquet d’épicéas situé en Suède.

Le chercheur est convaincu que son étude résistera à l’examen. Cependant, ce potentiel record n’est pas vraiment le plus important selon lui. Depuis la découverte de cet arbre par son grand-père dans les années 1970, de nombreux membres de sa famille ont en effet travaillé comme gardes forestiers dans le parc national d’Alerce Costero. Au cours de ces quelques décennies, tous ont été témoins des ravages de l’activité humaine dans cet écosystème autrefois vierge. Grâce à ce travail, il espère ainsi souligner le besoin désespéré de protéger cet environnement unique.