in ,

Réalité virtuelle : une sortie dans l’espace depuis l’ISS, ça vous tente ?

Crédits : iStock

Alors que l’astronaute français Thomas Pesquet est dans actuellement à bord de la Station spatiale internationale (ISS), une application de réalité virtuelle permet désormais de vivre une expérience de sortie dans l’espace.

L’application de réalité virtuelle évoquée a été baptisée Home : a VR spacewalk (que l’on peut traduire par « ballade dans l’espace à domicile »). Celle-ci a été conçue par Rewind, un studio de création situé à Londres en collaboration avec la BBC. L’application est destinée aux détenteurs de casques de réalité virtuelle Oculus Rift ou HTC Vive.

Pendant un bon quart d’heure, l’utilisateur est immergé dans l’espace lors d’une mission hors de la Station Spatiale Internationale. Il s’agit d’aller inspecter la structure de l’engin endommagée par des débris spatiaux. La mission débute donc à l’intérieur du module Quest de l’ISS et se poursuit dans l’espace.

L’utilisateur n’est pas simplement spectateur de l’expérience. À l’aide d’une manette, ce dernier a la possibilité de contrôler ses mains virtuelles dans le but de s’agripper aux poignées visibles sur les parois de l’ISS et ainsi de se déplacer. De plus, une situation d’urgence donnera la possibilité d’utiliser le jet pack inclus dans la combinaison spatiale pour regagner la station en vie.

Le réalisme saisissant est rendu possible par les mêmes moyens que ceux utilisés pour élaborer le jeu Unreal Engine 4 ou encore le logiciel 3D Studio Max. Le plus intéressant est sans conteste la collaboration du studio Rewind avec la NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA). Ces agences ont mis à la disposition du studio des modèles et autres plans en 3D de l’ISS et des combinaisons spatiales.

Le seul défaut d’une telle application est sa disponibilité réservée aux casques de réalité virtuelle les plus onéreux. Justement parce qu’elle est superbe, l’application Home : a VR spacewalk déçoit malheureusement par l’oubli des autres casques VR. Cependant, le lancement étant prévu pour dans quelques mois, cela laisse éventuellement aux développeurs le temps de pallier ce manque.

Sources : BBCFutura SciencesNumerama