in ,

Quand la réalité virtuelle est prescrite sur ordonnance pour soulager le mal de dos

Crédits : Robystarm / Pixabay

En France et dans le monde entier, de nombreuses personnes souffrent de maux de dos. Qu’il s’agisse de douleurs chroniques ou passagères, elles conduisent souvent à l’immobilisation de l’individu. Cependant, une nouvelle technique récemment approuvée par la FDA aux États-Unis pourrait changer la donne.

Une année de tests

Comme l’explique l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) dans une publication, la lombalgie est un ensemble de symptômes se caractérisant par des douleurs dans le bas du dos. Il peut donc s’agir d’un tour de rein, d’un lumbago ou encore d’une sciatique. En France, trois personnes sur quatre souffrent de maux de dos et chaque année, ce phénomène engendre environ 2,3 millions de journées non travaillées par les salariés.

Soulager les maux de dos est une des multiples préoccupations de la Food and Drug Administration américaine (FDA) aux États-Unis. Cette dernière a d’ailleurs confirmé dans un communiqué du 16 novembre 2021 avoir approuvé une nouvelle thérapie à base de réalité virtuelle suite à une année de tests cliniques couronnée de succès. À l’origine de cette thérapie baptisée EaseVRx, nous retrouvons la société AppliedVR. Le système en question a pour objectif de réduire les douleurs chroniques dans le bas du dos à l’aide d’un programme d’accompagnement complet ayant recours à la réalité virtuelle.

Exploring virtual reality
Crédits : DragonImages / iStock

Une thérapie sur 56 jours contre le mal de dos

En pratique, EaseVRx repose sur l’utilisation d’un casque VR qui intègre un amplificateur de respiration. Ainsi, le dispositif renvoie les sons de la respiration dans le micro du casque. Le but est de faciliter les exercices que propose la thérapie, basés justement sur la respiration. Dans leur étude publiée dans le Journal of Medical Internet Research, les chercheurs évoquent une combinaison incluant une éducation biopsychosociale, un entraînement respiratoire diaphragmatique et des exercices de réponse à la relaxation. Ces exercices activent le système nerveux parasympathique. De plus, cette approche propose aussi des jeux de fonctionnement exécutif afin de mettre en place une approche corps-esprit afin de mieux supporter la douleur chronique.

Le programme se déroule sur 56 jours et nécessite la réalisation d’exercices au quotidien pendant deux à seize minutes. Selon les résultats des tests, 66 % des 90 patients souffrant de lombalgies chroniques ayant utilisé EaseVRx disent ressentir 30 % de douleurs en moins. Néanmoins, 41 % des participants du groupe de contrôle ont quant à eux signalé une réduction de la douleur supérieure à 30 %.

Enfin, il faut savoir que depuis le feu vert de la FDA, EaseVRx est prescrit sur ordonnance. Les conditions à remplir sont l’âge (au moins 18 ans) et un diagnostic de lombalgie chronique. La prochaine étape pour AppliedVR est la commercialisation de son concept, mais pour l’heure, aucune date n’a été dévoilée.