in ,

Rayon tracteur, un nouveau record de distance

Crédits : JAKO5D / Pixabay

Les rayons tracteurs, ces lasers capables de remorquer les vaisseaux spatiaux sont pour l’instant de la science-fiction. Cela pourrait changer alors qu’ils deviennent un sujet de physique expérimentale.

20 centimètres. C’est la distance sur laquelle une équipe australienne a réussi à déplacer des sphères creuses en verre, pulvérisant les précédents records. Les sphères, de 0,2 millimètre diamètre sont recouvertes d’or et chauffées à des endroits précis de leur surface, dont la position est contrôlée par la direction et la polarisation du laser. C’est ce chauffage qui permet aux particules de se déplacer. Après être rentrées en contact avec une zone chaude, les molécules sont éjectées loin de la sphère avec une vitesse plus grande que celle qu’elles avaient avant la collision. Les zones chaudes agissent ainsi comme de minuscules moteurs-fusée, et propulsent les sphères.

Par opposition, les précédentes approches utilisaient le moment cinétique des photons, à savoir le léger recul engendré par la lumière qui heurte un objet pour créer une force et déplacer des particules.

La nouvelle technique, bien qu’elle nécessite de l’air et ne peut donc pas fonctionner dans l’espace permet un contrôle très précis. Il est possible de pousser, tirer ou maintenir les sphères sur place en ajustant la polarisation du laser, qui détermine la position du point chaud sur la sphère.

Bien qu’elle ne permettra pas de remorquer le Falcon Millenium, cette technique pourrait s’avérer très utile pour filtrer l’air, ou attraper des objets très fragiles en suspension dans un fluide. Il ne reste plus qu’à la voir en action sur autre chose que des sphères plaquées or.

Source : Nature Photonics