in

RAS : Récap’ de l’Actu Scientifique de la semaine du 29 septembre au 5 octobre 2018

RAS pour « Récap de l’Actu Scientifique », à ne pas confondre avec « rien à signaler » ! RAS, c’est la piqûre de rappel déjantée pour ne rien rater des actualités importantes de la semaine ! Cette semaine, nous avons parlé d’espace, de santé et de prix Nobel !

RAS : insolite

Et nous commençons cette épopée hebdomadaire avec l’incroyable découverte d’un serpent à deux têtes aux États-Unis. Quelle surprise pour cet homme qui s’est retrouvé nez à nez face à ce spécimen trouvé dans son jardin ! Il est très rare de trouver un tel serpent dans la nature. En effet, tous deux ne sachant pas où donner de la tête, ils ne peuvent généralement pas vivre très longtemps.

vipère cuivrée deux têtes
Crédits : capture YouTube/ABC Television Stations

RAS : espace

Nous poursuivons avec un détour dans l’espace, où nous avons appris que les futurs touristes qu’enverra SpaceX dans l’espace ne pourront pas fouler le sol lunaire. Triste nouvelle, mais les raisons sont tout à fait compréhensibles.

Tant que nous sommes dans l’espace, restons-y encore un peu. Nous allons vous expliquer pourquoi les boissons gazeuses et alcoolisées ne font pas partie des bagages à emporter à bord de la Station spatiale internationale. Concernant l’alcool, les raisons sont évidentes et se passent d’explications. En revanche pour les boissons gazeuses, la raison est que le liquide et le gaz ne se dissocient pas dans l’espace, ce qui peut entraîner de sérieux troubles digestifs.

Jamais deux sans trois, vous vous doutez bien que cette actualité concernera encore l’espace. Et cette fois-ci, on parle de la NASA qui dévoile dans un communiqué de presse son projet de retourner sur la Lune et enfin décrocher Mars, tout en gardant les pieds sur Terre !

Si je vous dis Gobelin, il est peu probable que la première image qui vous vienne en tête soit celle de la toute nouvelle planète découverte dans notre Système solaire !

Mars
Crédits : capture YouTube/20 th Century FOX/Seul sur Mars

RAS : planète

Revenons maintenant à la Terre. Car c’est en effet vers la Grande Barrière de corail australienne que notre attention se tourne. Il y a un an, une équipe de plongeurs s’enfonçait au sein du trou bleu de cette barrière de corail. Mais, c’est tout récemment qu’une vidéo du contenu de cet abîme est apparue. Il contient une impressionnante diversité de vie marine !

trou bleu
Crédits : johnny_gaskell
/Instagram

RAS : santé, médecine et prix Nobel

Récemment, des scientifiques ont trouvé un moyen pour améliorer les conditions de vie des patients subissant des traitements anticancéreux, comme la chimiothérapie. En en effet, ces traitements peuvent entraîner des effets secondaires qui provoquent des troubles du goût et de l’odorat. Ils ont montré que la lactoferrine – qui est une protéine du lait – permet d’atténuer ces effets secondaires très inconfortables. Pour en savoir plus sur le mécanisme précis, RDV ici.

Pour continuer sur cette belle lancée en ce qui concerne les progrès médicaux, comment ne pas parler du prix Nobel de médecine 2018 ? Cette année, ce prix a été décerné à James Allison et Tasuku Honjo. En effet, leurs travaux sur l’immunothérapie ont été récompensés « pour leur découverte du traitement anticancéreux par inhibition de la régulation immunitaire négative ». En clair, c’est une grande avancée dans la lutte contre le cancer, car elle permet de le stopper ou alors de le ralentir lorsqu’il est pris en charge assez tôt.

Concernant le prix Nobel de physique 2018, c’est un Français (Gérard Mourou) ainsi que deux de ses collègues (Arthur Ashkin et Donna Strickland) qui ont l’ont reçu, grâce à leurs travaux sur la physique laser. Félicitations à Donna Strickland qui est la première femme lauréate du Nobel de physique depuis 1963 !

Quant au prix Nobel de chimie 2018, il récompense Frances H. Arnold, George P. Smith et Sir Gregory P. Winter pour l’ensemble de leurs travaux concernant l’évolution dirigée d’enzymes et bactériophages.

Ce matin, le prix Nobel de la paix 2018 a récompensé Denis Mukwege et Nadia Murad pour leur combat contre les violences sexuelles. Le docteur Denis Mukwege est connu pour soigner les violences sexuelles que subissent les femmes, dans son hôpital en République démocratique du Congo. 

Dans le New Jersey, un homme est mort à cause d’une amibe. C’est un tout petit organisme cellulaire qui vit dans les eaux douces. Elle rentre par le nez, remonte le long du nerf olfactif avant d’atteindre le cerveau. Friande de cellules nerveuses, elle mange le cerveau de son hôte, d’où son surnom de la « dévoreuse de cerveau ». Découvrez-en plus sur cette amibe.

amibe naegleria fowleri
Naegleria fowleri
Crédits : USCDC/Wikimedia

Et pour les plus curieux, si vraiment ce petit RAS ne vous suffit pas, voici d’autres actus de la semaine  :

RAS : santé

La position dans laquelle nous nous asseyons est mauvaise pour notre dos ! Voilà comment nous devrions faire

Les particules fines atteignent le placenta de femmes enceintes

Combien de temps ces drogues restent-elles dans votre corps ?

L’un des tigres les plus rares du monde victime d’un piège à cochons

RAS : espace

Une toute première exolune découverte à 8 000 années-lumière ?

L’astéroïde en forme de crâne va repasser nous voir [mais après Halloween]

Vous pouvez acheter de la terre martienne expérimentale à 20 dollars le kilo

RAS : histoire

Le plus vieil animal était une sorte de ‘petite soucoupe’ vivant sur Terre il y a 558 millions d’années !

Il y a 4 000 ans, les populations d’Asie du Sud-Est observaient une explosion démographique

RAS : planète

Pourquoi des chercheurs ont-ils donné de l’ecstasy à des pieuvres ?

Russie : le cratère Patomsky, une histoire bien étrange