in

Rare : un groupe d’observateurs assiste à la naissance d’un baleineau

baleine grise naissance
Crédit : Capt. Dave’s Dolphin & Whale Watching Safari

Un groupe chanceux de touristes a récemment observé la naissance d’un baleineau gris au large des côtes californiennes. Selon les spécialistes, c’est peut-être la première fois qu’un tel phénomène est capturé en images.

Observer des baleines dans leur milieu naturel est une expérience inoubliable, à condition bien sûr de se tenir à bonne distance pour ne pas déranger outre-mesure. Assister à la naissance d’un baleineau, en revanche, est beaucoup plus rare. Un groupe de chanceux en a fait l’expérience le 2 janvier dernier au large de Dana Point, dans le comté d’Orang, au large de la Californie du sud. La séquence impliquait une baleine grise (Eschrichtius robustus). Cette vidéo pourrait d’ailleurs être la première séquence de la naissance de l’espèce jamais enregistrée, suggèrent les experts.

D’après les représentants du Capt. Dave’s Dolphin & Whale Watching Safari, qui organisait la sortie, le groupe observait au départ une femelle seule mesurant de douze à quinze mètres de long. Quelques minutes plus tard, la baleine aurait commencé à agir sporadiquement, avant qu’une petite mare de sang n’émerge en surface. Sur le moment, les observateurs ont imaginé l’attaque d’un requin ou d’une orque, jusqu’à ce qu’un petit baleineau ne pointe le bout de son nez pour prendre son premier souffle.

Cimenter le lien

Sur les images, le baleineau, qui mesurait environ 4,5 mètres de long, est beaucoup plus foncé que sa mère. L’animal paraît également un peu « flasque », ce qui est totalement normal. En effet, les baleines grises naissent avec une queue relativement molle. Celle-ci finit par se raidir en quelques heures.

baleineau baleine grise
Une marre de sang remonte en surface. Crédits : Capt. Dave’s Dolphin & Whale Watching Safari
baleineau baleine grise
Le baleineau et sa mère. Crédits : Capt. Dave’s Dolphin & Whale Watching Safari
baleineau baleine grise
Le baleineau seul remonte en surface. Crédits : Capt. Dave’s Dolphin & Whale Watching Safari

Tout comme une mère éléphant soutient sa progéniture avec sa trompe pour ne pas qu’elle tombe, la mère soutient ici la tête de son petit en surface pour l’aider à respirer. Sur les images de la vidéo (ci-dessous), le couple se touche également beaucoup. Là encore, c’est un comportement normal chez les baleines. Les mammifères terrestres cimentent généralement leur nouveau lien en se reniflant, mais les mammifères marins n’ont pas un grand sens de l’odorat. En revanche, ils ont une peau très sensible, d’où ces comportements très tactiles.

Habituellement, les baleines grises de la région préfèrent mettre bas dans les lagons de la Basse-Californie, ou au large du Mexique. Les eaux y sont plus chaudes que dans l’océan ouvert, tandis que les prédateurs sont plus rares. Ici, la femelle migrait probablement en cette direction depuis les aires d’alimentation plus fraîches des mers de Béring ou de Chukchi.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.