in

Rare : Mercure va bientôt passer devant le Soleil

Crédits : Nasa, Esa, Soho

Le 11 novembre prochain, les passionnés d’astronomie auront le plaisir de pouvoir apprécier le passage de Mercure devant le Soleil (transit). Un phénomène céleste rare.

Dans notre système, ce qu’on appelle un transit est en réalité le passage d’un objet entre la Terre et le Soleil. Notre planète se plaçant en troisième position depuis notre étoile, les transits ne se produisent qu’avec deux mondes : Mercure et Vénus. C’est la première qui va bientôt s’illustrer.

Un événement visible depuis la France

Mercure traversera en effet le disque solaire le 11 novembre prochain, apparaissant comme un petit point noir navigant sur une mer orangée. Notez en effet que le diamètre de Mercure est 195 fois plus petit que celui du Soleil.

En France métropolitaine, l’événement devrait se dérouler entre 13 h 35 min et 19 h 4 min Il sera donc visible jusqu’au coucher du Soleil. Il sera possible de l’observer avec un télescope ou des jumelles, mais à la condition que vos instruments soient munis de filtres solaires prévus à cet effet afin de ne pas endommager votre vue.

Celles et ceux qui n’auront pas la possibilité d’assister à l’événement en direct pourront toujours apprécier les images prises par différents télescopes à travers le monde durant l’événement.

mercure
La planète Mercure apparaît dans le tiers inférieur de l’image, alors qu’elle traverse le Soleil le lundi 9 mai 2016. Photo prise depuis la Pennsylvanie. Crédits : NASA/BILL INGALLS

Notez que le dernier transit de Mercure s’est produit en mai 2016, et que le suivant n’aura lieu que dans 13 ans.

La rareté de ce phénomène s’explique simplement. Les orbites de Mercure et de la Terre autour du Soleil sont en effet légèrement inclinées l’une par rapport à l’autre. Ce qui veut dire qu’elles ne se chevauchent que sur deux points, appelés “noeuds”.

Sur le papier, nous devrions donc avoir deux transits chaque année, correspondant aux moments où ces deux “noeuds” se chevauchent. Mais comme la Terre et Mercure bouclent un tour complet autour du Soleil à des vitesses différentes, ces événements ne sont finalement pas visibles tous les ans.

Une sonde bientôt sur place

Côté actualité, rappelons que la sonde BepiColombo, lancée l’année dernière dans le but d’étudier Mercure, est toujours en chemin vers la planète. Elle devrait arriver sur place en 2025.

Une fois en orbite, deux instruments devraient alors se séparer pour étudier chacun un côté de la planète. Des données qui permettront de mieux appréhender sa composition, sa structure, son champ magnétique, sa formation et son évolution.

Articles liés :

Sur Mercure il y a de la glace… et plus qu’on ne l’imaginait

Quel temps fait-il sur Mercure ?

La planète Mercure est en train de rétrécir