in ,

Rapport de cas : cette femme sécrétait du lait par la vulve

Crédits : iStock

Une jeune maman a récemment été admise à l’hôpital pour des douleurs vaginales. Les médecins ont alors découvert la présence d’un tissu mammaire lui permettant de sécréter du lait par la vulve.

Cela faisait quatre jours que cette Autrichienne de 29 ans avait donné naissance à son deuxième enfant. De petites déchirures, ouvertes pendant l’accouchement, avaient nécessité quelques points de suture au niveau de la vulve. La zone paraissait très sensible (enflée et douloureuse). Elle décida donc de se rendre à l’hôpital avec l’idée que ses points devaient être repris. Mais les médecins de la section d’obstétrique et d’endocrinologie gynécologique de l’hôpital universitaire Kepler, en Autriche, ont rapidement compris qu’il s’agissait d’un tout autre problème. D’autant que la jeune femme venait de leur expliquer avoir ressenti les mêmes symptômes suite à son premier accouchement. Le rapport de cas est détaillé dans la revue Obstetrics & Gynecology.

Un tissu mammaire dans la vulve

«Au moment du transfert, cette patiente rapportait avoir développé un écoulement bilatéral d’un liquide blanc laiteux au niveau de la vulve, expliquent les médecins. Elle a remarqué un gonflement croissant des deux côtés, à droite et à gauche, allant des grandes lèvres aux petites lèvres et s’étendant jusqu’à la région périnéale près de l’anus ».

Au regard de ces symptômes, les médecins ont alors suggéré que la patiente avait finalement développé un tissu mammaire – appelé ectopique – au niveau de ses organes génitaux externes. Une échographie a ensuite confirmé le diagnostic. La présence d’un conduit permettait alors la sécrétion du lait maternel non pas par les seins, mais par la vulve.

bébé vulve
Crédits : Pixabay

Ce n’est pas la première fois qu’un tel cas est rapporté dans la littérature (1 % à 5 % des nourrissons de sexe féminin naissent avec un tissu mammaire “accessoire”). En revanche, ces tissus se trouvent la plupart du temps au niveau des aisselles, et très rarement au niveau de la vulve. Généralement, le diagnostic est posé pendant la grossesse, et le tissu est retiré pour éviter la formation de tumeurs cancéreuses. Le docteur Richard Mayer, l’un des médecins de l’équipe, a déclaré n’avoir jamais vu un cas de ce type auparavant.

Dans ce cas précis, les points de suture avaient bouché le “canal excréteur” de lait, l’empêchant de s’écouler normalement. D’où les douleurs. Les médecins ont alors décidé de retirer les points et de mettre la patiente sous antibiotiques pour traiter l’inflammation. Au bout de deux semaines environ, la maman a pu de nouveau allaiter au sein sans problème.

Source

Articles liés :

Allaiter les bébés réduirait d’un quart les risques d’obésité infantile

Pourquoi les bébés pleurent-ils dans les avions et comment les calmer ?

La pollution chimique impacte le système respiratoire des bébés

Rapport de cas : cette femme sécrétait du lait par la vulve
noté 3.8 - 4 vote[s]