in ,

Rapport COMETA : et si les extraterrestres arrivaient en France ?

ovni vaisseau spatial
Crédits : Oorka / iStock

Il y a plus d’une vingtaine d’années, le gouvernement a reçu le rapport d’une étude très spéciale de la part de l’association COMETA. Le document de plus d’une centaine de pages examine des cas d’observations d’ovni et surtout évalue les implications pour la sécurité nationale.

Des témoignages crédibles d’observations d’ovni

Tout d’abord, il faut savoir que le COMETA (COMité d’ÉTudes Approfondies) est une association loi 1901 à but non lucratif. Il se compose en grande partie d’experts provenant de l’Institut des hautes études de la défense nationale. Or, en 1999, l’association a livré de son propre chef un rapport non officiel au gouvernement français, plus précisément à Lionel Jospin, Premier ministre de l’époque. Le document contenant 116 pages est intitulé « Les ovnis et la Défense : à quoi doit-on se préparer ? ». Il est toutefois plus connu sous le nom de « rapport COMETA ».

Même si le document en question n’affirme aucunement l’existence des extraterrestres, il renferme une quantité importante de témoignages crédibles d’observations d’ovni, notamment par des pilotes, astronautes et autres personnels hautement qualifiés. Il met par ailleurs en avant la nécessité d’une enquête scientifique menée rigoureusement à propos de ces observations.

Dans le rapport, les chercheurs évoquent les caractéristiques des potentiels ovnis à partir des témoignages et estiment qu’il serait question d’une technologie dépassant celle des humains. Pour les auteurs, chaque cas d’observation crédible doit faire l’objet de recherches approfondies dans le but de mieux comprendre ce type de phénomène. Cette insistance sur la rigueur scientifique provient d’une crainte des scientifiques concernant la Sécurité nationale.

cometa rapport
Crédits : capture écran / rapport COMETA

Un rapport plutôt controversé

Depuis sa sortie et jusqu’à aujourd’hui, le rapport COMETA n’a pas vraiment suscité l’intérêt des médias et de la population. Si quelques articles ont bien été publiés dans des revues scientifiques, l’association elle-même a souvent été remise en question du fait de potentielles conclusions biaisées en raison de la présence d’anciens militaires hauts gradés de l’armée française ou encore d’individus appartenant aux services secrets. De plus, les critiques ont également visé les méthodes appliquées dans le cadre de l’élaboration du rapport. En effet, ces méthodes sont issues de sources confidentielles, voire secrets défense, si bien qu’un nombre infiniment faible de personnes peuvent effectuer des vérifications.

Enfin, la version PDF du rapport est librement accessible. Le document contient des témoignages de pilotes français, des explications de cas aéronautiques dans le monde et d’observations depuis le sol. Le rapport renferme également des témoignages de rencontres rapprochées en France, ainsi que des contre-exemples de phénomènes élucidés. Le dernier chapitre explique longuement l’organisation de la recherche en France dans ce domaine.