in

Rafale : l’application VR de Dassault Aviation donne la nausée !

Crédits : Dassault Aviation

La compagnie Dassault Aviation est à l’origine d’une application de réalité virtuelle donnant la possibilité de monter dans un avion Rafale. L’objectif était de donner la possibilité au grand public de comprendre comment vole un avion de ce type. Malheureusement, cette application donne la nausée !

Montez dans un rafale…

N’importe quel féru d’aviation rêverait de monter dans un Rafale, l’avion de combat de la Marine nationale et de l’Armée de l’air. Le fabricant de ces avions – Dassault Aviation – a désiré permettre au grand public de s’approcher d’une telle expérience. Dans un récent communiqué, la société a dévoilé une application de réalité virtuelle dédiée baptisée Aboard the Rafale.

La publication évoque la motivation de Dassault, à savoir sensibiliser le public aux principes de vol d’un avion. Il est question d’une application ludo-pédagogique alternant des phases théoriques et des simulations durant une quinzaine de minutes. Ce programme a tout pour séduire, permettant au passage de prendre les commandes de l’avion de chasse !

Présentée comme pleinement compatible avec le casque VR Oculus Rift, l’application donne le choix du contrôleur. En effet, l’utilisateur pourra à sa guise utiliser un clavier, une manette de console ou encore un joystick, outil fréquemment utilisé dans les simulations de vol.

Crédits : Wikipédia

… mais préparez votre sac à vomi !

Malheureusement, Aboard the Rafale aurait déjà déçu les premiers utilisateurs. Dans un article publié le 8 novembre 2019, L’Usine Digitale dit avoir testé l’application. Or, cette dernière induit une cinétose, c’est-à-dire le mal des transports ! Autrement dit, l’utilisateur est pris de nausées (motion sickness). Par ailleurs, le côté pédagogique de l’application a également été critiqué, bien que l’aspect graphique ait été qualifié d’acceptable.

Il est vrai que depuis les débuts de la réalité virtuelle, le motion sickness représente certainement son plus grand défaut. Par ailleurs, l’utilisateur devra y faire face pour certaines applications jugées sensibles, et les simulateurs de vols en font naturellement partie. Toutefois, les professionnels réfléchissent de plus en plus à des solutions visant à gommer ce défaut.

En 2018, la start-up américaine Cambrian a conçu un prototype de chaise VR évitant la sensation de nausées. Permettant des mouvements perçus comme plus naturels par le cerveau, la chaise a toutefois un défaut. En effet, l’utilisateur est contraint de poser ses bras sur des accoudoirs. Or, cette position ne lui permet pas de les utiliser afin d’interagir dans son environnement virtuel. Néanmoins, les accoudoirs sont pourvus de boutons de contrôle en guise de consolation.

Source

Articles liés :

Les casques de réalité virtuelle, une source de danger dans les avions ?

Airbus travaille sur la conception de sièges d’avion intelligents

Des chaussures pour se déplacer à volonté dans la réalité virtuelle !