in

Ce radiateur « rémunère » ses utilisateurs pour se chauffer

radiateur ordinateur chauffage 2
Crédits : Hestiia

Dernièrement, une start-up française a dévoilé une sorte de radiateur/ordinateur qui constitue une nouvelle solution de chauffage permettant de réduire les factures d’énergie grâce au principe de « chaleur fatale ». Comment ce dispositif fonctionne-t-il ?

Un système ingénieux et transparent

Comme l’indiquait France Bleu en octobre 2023, 79 % des foyers français ont réduit leur chauffage durant l’hiver 2022, contre seulement 53 % en 2020. La raison n’est autre que les factures énergétiques qui sont de plus en plus pesantes financièrement. Ainsi, les solutions permettant de réduire les factures d’électricité ont le vent en poupe et la start-up Hestiia vient apporter la sienne : le radiateur MyEko.

MyEko est un radiateur contenant un ordinateur qui produit et libère de la chaleur servant à chauffer l’intérieur de la pièce dans lequel il se trouve. Le dispositif repose sur le principe de récupération de « chaleur fatale », c’est-à-dire la chaleur issue des ordinateurs en marche, un terme généralement associé aux data centers.

Interrogé dans un article publié par Le Parisien le 18 décembre 2023, Alexandre Vinot, cofondateur de Hestiia, rappelle que lorsqu’un ordinateur consomme 1 000 watts d’électricité, celui-ci restitue 1 000 watts de chaleur. Ainsi, il n’y a ici aucune déperdition d’énergie. Le dispositif est totalement transparent pour l’utilisateur et prend très peu de place au sein du logement.

radiateur ordinateur chauffage
Crédits : Hestiia

18 centimes par euro dépensé en chauffage

Le radiateur/ordinateur MyEko fonctionne d’une manière assez proche de celle d’un ordinateur raccordé à Internet et jouant le rôle d’unité de calcul pour miner des cryptomonnaies. Celui-ci permet a des entreprises de payer pour une puissance de calcul. Ainsi, il s’agit de réduire les factures des personnes chez qui le dispositif se trouve tout en aidant les entreprises à utiliser moins d’énergie. Le prix initial du radiateur MyEko est de 990 euros. Cependant, Hestiia reverse 18 % de la consommation d’électricité aux propriétaires. Autrement dit, ces derniers reçoivent 18 centimes par euro dépensé en chauffage.

« Contribuez à la décarbonation des entreprises technologiques et chauffez votre maison tout en étant rémunéré […] Comme tous les radiateurs, MyEko transforme 100 % de sa consommation électrique en chaleur via l’effet Joule. : MyEko ne consomme donc pas plus qu’un radiateur de puissance équivalente.« , peut-on lire sur la plateforme de Hestiia.

Par ailleurs, la start-up a évoqué un système à double-corps de chauffe et des capteurs de dernière génération. L’objectif ? Optimiser la consommation afin d’éliminer le gaspillage énergétique et ainsi permettre une économie jusqu’à 40 % sur les factures. Cette optimisation est d’autant plus intéressante, car elle repose également sur l’utilisation d’une application mobile dédiée.