in

À quoi ressemblera le monde dans un futur lointain ?

Crédits : tpsdave / Pixabay

La célèbre chaine anglaise BBC propose une timeline provisionnelle des événements qui nous projette des milliards d’années dans le futur. Cette prévision, dont le point de départ est aujourd’hui, s’arrête à l’extinction de notre planète.

Cette timeline (ligne du temps) est un exercice difficile surtout qu’elle va jusqu’au plus loin possible dans le futur. Entre bases réelles de réflexions, imaginaire et fantasme, la BBC a ici apporté une légende permettant de dissocier l’importance des différents événements annoncés. Cette ligne du temps exprime le futur lointain de la terre, de l’être humain ainsi que de l’espace.

Voici une liste non exhaustive de 10 événements par ordre chronologique que contient cette timeline en partant d’aujourd’hui :

+ 1000 ans : En cas de disparition de l’être humain, il ne faudrait pas plus longtemps pour que la plupart des bâtiments, ponts et barrages tombent. Des images de synthèse permettent d’imaginer cette ère futuriste, où les eaux inonderaient les réseaux métropolitains, où les rues seraient envahies par la flore. En quelques décennies, les villes ressembleraient à des jungles observant entre autres la décadence du bâti humain.

Voici « Une vie après l’homme », documentaire en 6 parties diffusé il y a 5 ans sur la chaine Planète.

+ 2000 ans : La calotte glaciaire du Groenland aura totalement fondu, dans le cas d’un réchauffement climatique extrême situé à environ +8 °C. Le niveau de la mer aura augmenté de 6 mètres en moyenne. Selon les chercheurs de l’Institut de Potsdam en Allemagne et de l’Université Complutense de Madrid, Espagne : en cas de hausse des températures contenue à +2C, il faudrait alors 50 000 ans pour voir fondre cette même calotte.

Voir : « Le Groenland plus touché que prévu par le réchauffement », Tribune de Genève du 13 mars 2012.

+ 5125 ans : Le calendrier Maya est un cycle de 5128 années. Le calendrier précédent s’est achevé le 21 décembre 2012 et une partie de la population attendait à tort à la fin du monde.

« Les anciens Mayas prédisaient que le monde continuerait et que dans 7.000 ans les choses seraient exactement comme elles étaient alors », expliquait l’archéologue William Saturno de la Boston University. Disponible sur « Un nouveau calendrier maya découvert au Guatemala va bien au-delà de 2012 », Slate le 13 mai 2012.

+ 20 000 ans : Les effets de la catastrophe de Tchernobyl de 1986 auront complètement disparus.

Voici un document de 12 pages, « Les conséquences de Tchernobyl pour l’homme et l’environnement » sur le site de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).

+ 100 000 ans : Super-volcan ou astéroïdes ?

Une catastrophe naturelle à l’échelle planétaire se produira. Il s’agira soit du réveil d’un super-volcan, soit d’une modification profonde du climat suite à une chute d’astéroïdes susceptibles d’avoir percuté la Terre.

En savoir plus sur les super-volcans : « Le ravage des supervolcans », Pour La Science N°67 (avril-juin 2010).

+ 296 000 ans : La sonde Voyager 2 passera à 4,7 années-lumière de la plus brillante des étoiles de notre voûte céleste : Syrius.

Voir : « La sonde Voyager 2 fonce vers l’infini depuis 30 ans », Futura-Sciences du 21 aout 2007.

+ 5 millions d’années : Extinction de l’espèce humaine ?

La disparition du chromosome Y a été annoncée par une chercheuse de l’Université de Canberra en Australie. La procréation humaine naturelle deviendrait avec le temps impossible. Une étude du Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux États-Unis réfute une telle disparition de l’homme.

+ 10 millions d’années : Supernova et formation d’un nouvel océan

Le système binaire T Pyxidis ( naine blanche et étoile géante) situé dans la constellation de la Boussole à 3260 années-lumière de la Terre explosera en supernova, occasionnant un rayonnement gamma, facteur de déclenchement d’extinctions de masse sur notre planète.

Voir : « La menace Supernova », Agora Vox du 28 janvier 2010.

A la même période, un nouvel océan aura achevé sa formation, le continent Africain sera divisé en deux par l’intrusion progressive de la Mer Rouge par Djibouti et l’Éthiopie qui a débuté dés l’an 2005.

Voir : « Corne de l’Afrique : un nouvel océan pourrait voir le jour », Le Figaro du 26 novembre 2009.

+ 2,8 milliards d’années : La vie sur Terre, terminée ?

La température à la surface de la Terre sera de 147 °C tandis que toute forme de vie aura disparue. Il s’agit du résultat d’une étude venant de l’Université de St.-Andrews (Écosse).

Voir : « Comment s’éteindra la vie sur Terre dans 2,8 milliards d’années », National Geographic du 5 mai 2014.

+ 100 quintillions d’années : La fin.

L’univers deviendrait un espace de désolation, de plus en plus sombre à cause des sources de lumière très rares et de plus en plus faibles. La terre, dans le cas où elle survivrait à l’extinction du soleil à 5,4 milliards d’années, un changement d’orbite lui fera percuter le soleil devenu géante rouge.

Voir : « La mort du Soleil et de la Terre », Notre-planete du 16 avril 2014.

Sources : Courrier InternationalBBC