in ,

Qui est ce “Black Alien” adepte des transformations corporelles extrêmes ?

Crédits : the black alien project / Instagram

Tatoué intégralement et dépourvu d’oreilles, l’artiste français Black Alien a récemment procédé à une ablation du nez ! Qui est cet homme ayant fait de son corps tout entier un projet d’œuvre d’art ?

La liberté absolue

L’artiste français Black Alien – de son vrai nom Anthony Loffredo – a 32 ans et est originaire de Montpellier. À la fin du mois de septembre 2020, l’intéressé a dévoilé sur sa page Instagram sa toute dernière transformation. Il s’agit d’une ablation du nez (voir ci-dessous).

ablation du nez artiste
Crédits : the black alien project / Instagram

L’opération a eu lieu à Barcelone (Espagne) où il réside désormais. Il faut savoir que la législation espagnole permet ce genre de pratique, ce qui n’est pas le cas de la loi française. Dans une longue interview publiée par Midi Libre le 16 septembre 2020, l’intéressé a expliqué être le plus épanoui du monde et n’avoir jamais eu de malaise intérieur.

«J’ai la chance de vivre la vie que je veux, de faire ce que je veux physiquement. C’est la liberté absolue, il n’y a personne qui m’arrête. Je suis très heureux, je fais ce que je veux de mon corps», a expliqué Black Alien.

ablation du nez artiste 2
Crédits : the black alien project / Instagram

Une œuvre d’art loin d’être terminée

Anthony Loffredo désire faire de son corps une véritable œuvre d’art, d’où le nom de sa page Instagram : the black alien project. Suivie par plus de 140 000 personnes, celle-ci témoigne de l’intérêt que lui portent les adeptes de ces modifications. Il faut dire que l’homme n’en est pas à son coup d’essai. Auparavant, il a fait séparer sa langue en deux, s’est fait poser des implants sous-cutanés en silicone et a reçu des injections d’encre dans le blanc des yeux. Sans surprise, Black Alien est couvert de tatouages dont certains – notamment au niveau des bras – appartiennent au mouvement Brutal tattoo.

Dans le quotidien, l’homme indique avoir déjà eu de nombreuses réactions. Certaines personnes ne comprennent pas sa démarche, mais Anthony Loffredo semble très heureux comme cela. Dans tout les cas, l’intéressé devrait bel et bien poursuivre la modification de son corps, actuellement à seulement 18 % selon lui.

Black Alien n’est pas une exception car ce genre de modifications est assez courant dans le milieu. Néanmoins, certains vont jusqu’à devenir des cyborgs, ou “humains augmentés”. C’est notamment le cas d’un jeune artiste espagnol qui en 2019, s’est fait implanter un organe artificiel dans les pommettes. Il s’agit d’un appareil similaire au sonar d’écholocation des chauves-souris (ou des dauphins).