in

Qu’est-ce que la maladie du sommeil ?

La mouche tsé-tsé est le principal vecteur de la maladie du sommeil Crédits : Wikipedia

La maladie du sommeil est une maladie parasitaire transmise par la mouche tsé-tsé. Celle-ci touche la population de plus d’une vingtaine de pays d’Afrique où elle se trouve. Que faut-il savoir de cette maladie ?

Cause et symptômes

La maladie du sommeil est causée par un parasite connu sous le nom de Trypanosoma brucei, inoculé par les piqûres de la mouche tsé-tsé (ou glossine). Le parasite infecte les humains et les animaux d’élevage dans pas moins de 25 pays d’Afrique subsaharienne où la mouche tsé-tsé est présente. L’insecte devient vecteur de la maladie après avoir piqué des humains ou animaux déjà infectés.

La maladie du sommeil – à ne pas confondre avec l’apnée du sommeil – est caractérisée par la difficulté d’établir le diagnostic dans la première phase de la maladie. En effet, les symptômes sont nombreux et plutôt courants : fatigue, fièvre, maux de tête ou encore inflammation des ganglions lymphatiques.

La maladie du sommeil porte ce nom pour une raison bien précise. En cas de non traitement, la deuxième phase s’enclenche et des caractéristiques du cycle veille/sommeil font leur apparition. Il s’agit d’une détérioration du système nerveux, malheureusement fatale si la maladie n’est pas traitée. Bien souvent, lorsque la maladie du sommeil est réellement identifiée, il est trop tard car celle-ci a déjà atteint le système nerveux central.

Véhiculé par la mouche tsé-tsé, le parasite Trypanosoma brucei est à l’origine de la maladie du sommeil
Crédits : Wikipedia

Une maladie qui revient parfois en force

Il faut également savoir que l’infection peut être chronique. En effet, il existe des personnes infectées depuis des mois voire des années n’ayant toujours pas présenté les symptômes évoqués précédemment. L’infection peut également se faire de la mère à l’enfant pendant la grossesse, puisque le parasite est capable d’infecter le fœtus. Le traitement dépend du stade de la maladie, mais un diagnostic précoce augmente fortement les chances de guérison. Là est toute la difficulté puisque les premiers symptômes permettent rarement de faire directement le lien avec la maladie.

Grâce à la lutte menée contre la maladie du sommeil, le nombre de cas est néanmoins en baisse depuis 2009. Cependant, 70 millions de personnes vivent dans des zones à risques, et pas moins de 1 500 nouveaux cas sont répertoriés chaque année. Toutefois, d’éventuelles baisses de la vigilance permettent à la maladie de faire remontrer le nombre de cas. Il faut également savoir que la prévalence de la maladie est différente suivant les pays. Par exemple, la République démocratique du Congo (RDC) est le pays ayant rapporté plus de 85 % des cas notifiés depuis 2015.

Articles liés :

Ils sont les pires parasites sur cette planète

Pour se reproduire, un parasite pousse les chimpanzés au suicide

Comment le manque de sommeil favorise la maladie d’Alzheimer ?