in ,

Quels sont les avantages et les inconvénients des barrages ?

Crédits : Wikimedia Commons

Les barrages font partie des édifices les plus impressionnants bâtis pas les êtres humains. Alors que leurs usages peuvent varier, ceux-ci comportent des points positifs mais également négatifs. Que sont-ils ?

À quoi servent les barrages ?

Construit en travers d’un cours d’eau (rivière, fleuve), un barrage peut avoir différents usages. En effet, il peut s’agir de réguler le débit d’un cours d’eau afin de contrôler les crues, ou encore de stocker de l’eau. Le stockage sous la forme d’un lac artificiel (lac de retenue) est l’usage le plus fréquent. Cette eau peut servir à produire de l’électricité (hydroélectricité), à la pisciculture, à l’industrie et à l’agriculture (irrigation). Parfois, il est simplement question de constituer une réserve d’eau potable.

Les cinq plus grands barrages du monde se trouvent en Chine, au Tadjikistan et en Suisse. La Chine place trois barrages dans ce top 5 : Jinping I (305 m de hauteur), Xiaowan (292 m) et Xiluodu (278 m). Le barrage fournissant le plus d’électricité est également chinois. Il s’agit du barrage des Trois Gorges, ayant battu un record mondial de production mesuré à 98,8 TWh !

Le barrage Hoover dans le Colorado (États-Unis). Crédits : Wikipedia

Avantages et inconvénients

Le fait est que malgré leur importante utilisation, les barrages ont des bons et des mauvais côtés. Grâce à la production d’électricité, ils ont un bilan énergétique satisfaisant. En effet, contrairement aux autres types d’énergies renouvelables que sont l’énergie éolienne et l’énergie solaire, le stockage est plus efficace et l’énergie peut être produite à n’importe quel moment grâce à l’ouverture des vannes.

En revanche, le bilan écologique est loin d’être au beau fixe ! Effectivement, les barrages bloquent la circulation d’espèces animales aquatiques ainsi que les sédiments. Les espèces migratrices telles que les saumons et autres anguilles sont perturbées dans leur déplacement et donc, leur reproduction. Ce problème reste très important même lorsque le barrage comporte des passes à poissons.

Concernant les sédiments (sable, vase), ceux-ci sont bloqués et s’accumulent. Ils concentrent des polluants dans le lac de retenue et peuvent causer des problèmes d’érosion. Cela a entre autres pour effet de modifier les écosystèmes aquatiques, de faire s’effondrer les berges ou encore de faire disparaître progressivement les plages. Ceci est d’autant plus préoccupant qu’une récente étude a conclu que les deux tiers des fleuves du monde sont entravés par des barrages et autres infrastructures humaines. Par ailleurs, un barrage peut se rompre et les conséquences peuvent être désastreuses comme en Colombie en 2018. Hidroituango – la plus imposante centrale hydroélectrique du pays – a vu son barrage se rompre partiellement avant même d’être terminé !

Source

Articles liés :

Amazonie : les dommages collatéraux des barrages hydroélectriques

Il faut sauver les dernières rivières sauvages d’Europe

Observez l’effet Magnus avec un ballon de basket jeté du haut d’un barrage