in

Quels sont ces vaccins contre le SIDA prévus pour 2021 ?

Crédits : huntlh / Pixabay

Certains chercheurs sont persuadés qu’au moins un vaccin contre le SIDA sera prêt pour 2021. Il s’agirait alors d’une réelle évolution dans la mesure où les patients ayant pu guérir totalement du SIDA sont rarissimes.

Le meilleur candidat

Selon un article de NBC News publié le 1er décembre 2019, le vaccin HVTN 702 semble être le meilleur candidat. Ce dernier est aussi le plus ancien en cours d’essai, basé sur un vaccin antérieur – le RV144 – qui s’était montré efficace mais pas suffisamment. Effectivement, celui-ci réduisait le taux d’infection mais à un taux de seulement 30 %. Or, des chercheurs américains de l’Institut national des maladies allergiques et infectieuses (NIAID) estiment que le HVTN 702 pourrait atteindre les 50 %. Lancé en Afrique du Sud en 2016, ce vaccin a été approuvé après l’échec du RV144.

Pour le Département de santé publique de San Francisco (États-Unis), l’heure est à l’optimisme. En effet, ce sont au total trois vaccins qui sont actuellement en cours de test. Outre le HVTN 702, il y a également l’Imbokodo et le Mosaico. Toutefois, ces deux derniers vaccins n’ont pas encore atteint le stade d’avancement du HVTN 702.

SIDA VIH
Un des trois vaccins actuellement testé pourrait fonctionner d’ici à 2021.
Crédits : madartzgraphics / Pixabay

Les chercheurs sont optimistes

Les formules de ces deux autres vaccins sont assez proches et nécessitent un total de six injections. Actuellement, l’Imbokodo passe son second test et le Mosaico son troisième. Par ailleurs, il faut savoir que les premiers stades des essais sont déterminants. Si ceux-ci s’avèrent prometteurs, il deviendra alors possible de mener une étude d’efficacité.

En tout cas, le développement des trois vaccins cités semble rapide mais un échec peut tout à fait se produire, comme cela a déjà été le cas. Toutefois, les chercheurs sont confiants et il faudra suivre l’avancée des tests pour en avoir le cœur net. Dans le cas où l’un des vaccins fonctionne réellement, il pourrait s’agir d’une piste afin d’en développer un encore plus efficace à l’avenir.

Dans une publication du 15 novembre 2019, l’OMS rappelait que près de 38 millions de personnes vivaient avec le VIH en 2018. Jusqu’à aujourd’hui, plus de 32 millions de décès ont été déplorés. Enfin, évoquons le fait qu’en 2015 Bill Gates avait estimé la découverte d’un remède au SIDA d’ici à 2030.

Articles liés :

À l’avenir, nous n’aurons plus de rapports sexuels pour nous reproduire

VIH : le remaniement des cellules immunitaires permettrait de lutter contre le développement viral !

Près d’un quart des jeunes pensent que le SIDA peut s’attraper par un baiser !