in

Quelles sont les douleurs que peut gérer l’hypnose ?

Crédits : iStock / sasirin pamai

Ces dernières années ont vu l’essor de techniques médicales aussi surprenantes que sujettes à discussion. C’est notamment le cas de l’hypnose, qui, malgré quelques réticences, s’est peu à peu fait une place dans le domaine de la santé. Que ce soit en thérapie ou lors d’interventions médicales, son efficacité a souvent été soulignée. Mais comment agit-elle sur notre corps au juste ? Et quelles sont les douleurs qu’elle peut aider à gérer ? 

Le fonctionnement de l’hypnose

De manière très formelle, l’hypnose peut être définie comme « un état supérieur de conscience » et est décrite par l’OMS comme étant une médecine traditionnelle et complémentaire – au même titre que l’acupuncture et l’ostéopathie. Lorsque l’on délaisse l’hypnose de spectacle pour se concentrer sur l’hypnose médicale, il convient de se focaliser sur la manière dont elle peut fonctionner et ce sur quoi elle agit.

Le but de l’hypnose est d’aboutir à une concentration telle que ce qui se passe autour d’une personne hypnotisée peut être occulté par l’esprit. Pour cela, des techniques de relaxation sont utilisées : elles servent à modifier les ressentis, parfois à se dissocier de ces derniers ou encore utilisent des métaphores. Et cela vaut pour des sensations telles que la douleur, dont la perception peut être annihilée.

Crédits : iStock

Une technique de plus en plus utilisée

Lors d’opérations, elle permet en effet d’éviter une prise de médicaments et d’anesthésiants suite à laquelle il faut quelque temps pour se remettre. Cela constitue un confort non négligeable pour les personnes qui subissent une chirurgie, et des économies d’autre part.

Utilisée principalement lors d’interventions chirurgicales et en psychothérapie, l’hypnose est de plus en plus mobilisée en médecine. Si l’on recense des personnes dubitatives quant à son efficacité, il n’en reste pas moins qu’elle comporte de nombreux atouts. Et d’après le site Doctonat, les douleurs qui peuvent être gérées via l’hypnose sont de nature très différente.

réalité virtuelle
Crédits : capture Vimeo / Cayceo

Les douleurs gérées par l’hypnose

Nous l’avons vu, l’hypnose est utilisée dans le cadre d’interventions médicales, principalement en aidant à atténuer la douleur et l’anxiété qui les accompagnent. Les études font également part d’une proportion plus faible d’hémorragies dans le cadre de ces opérations.

Des recherches portant sur des opérations de la cataracte et du genou ont également fait part d’un ressenti moindre de la douleur comparé à des interventions “traditionnelles”. Dans le même sens, une atténuation des douleurs post-opératoires a été observée.

En parallèle, de nouvelles techniques d’hypnose voient également le jour, par exemple avec la réalité virtuelle. Preuve de l’installation durable de cette technique dans le milieu médical.

L’hypnose est aussi efficace pour ce qui est des douleurs chroniques, dans le cadre de maladies et affections telles que les migraines, le mal de dos, le syndrome de l’intestin irritable et les douleurs causées par le cancer.

N’oublions pas non plus que plusieurs séances d’hypnose peuvent être effectuées dans un cadre psychologique, la douleur n’étant pas toujours l’apanage du domaine physique. Par exemple pour arrêter de fumer, atténuer des comportements compulsifs ou dépasser un traumatisme.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi  : 

On peut maintenant soulager les patients grâce à l’hypnose médicale en réalité virtuelle

Cette vidéo ASMR de la Tesla Model X a déjà été vue des millions des fois !

Les comportements altruistes soulagent la douleur physique