in

Quelles seront les prochaines maladies vaincues après la polio ?

Crédits : mmmCCC / Pixabay

Il y a peu, la polio (poliomyélite) a enfin disparu du continent africain. D’autres maladies sont sur le déclin, faisant l’objet de programmes d’éradication. Quelle maladie a le plus de chances de prochainement faire l’objet d’une éradication ?

L’importance du terme “éradication”

Récemment, l’agent pathogène responsable de la polio a disparu du continent africain. Il s’agit d’une grande nouvelle annoncée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Ayant fait des ravages au XXe siècle, la polio n’a fait aucun cas durant les quatre dernières années en Afrique. Après cette victoire, il est possible de se demander quelle sera la prochaine maladie à subir le même sort à l’échelle mondiale.

Rappelons tout d’abord qu’en infectiologie, le terme “éradication” est synonyme d’une absence totale de cas sur le long terme et ce dans le monde entier. Ainsi, la seule maladie à ce jour à avoir été éradiquée n’est autre que la variole. Présente depuis l’Antiquité, cette dernière aura nécessité plus d’une décennie de vaccination de masse. Cette année, l’humanité fête d’ailleurs les 40 ans de la disparition de la variole.

Ainsi, la polio n’a pas totalement disparu car l’annonce de l’OMS concernait seulement le continent africain. En réalité, il est davantage question d’une élimination à l’échelle régionale. Il faut savoir qu’il existe trois souches de poliovirus différentes. Or, la souche N°1 est toujours active dans des pays tels que l’Afghanistan et le Pakistan.

Trois maladies candidates

Nous avons retenu trois candidats prenant le chemin de l’éradication : la dracunculose, la rougeole et le pian. La dracunculose ou “maladie du ver de Guinée” (voir photo ci-après) est la première maladie d’origine parasitaire à faire l’objet d’un programme d’éradication de l’OMS. Dans les années 1980, la maladie touchait environ 20 pays et plus de 3,5 millions de personnes. En 2018, seuls trois pays déclaraient encore des cas : l’Angola, le Soudan du Sud et le Tchad. Avec une poignée de cas déclarés en 2019 – dont un récemment au Vietnam, l’éradication de la dracunculose est en bonne voie.

ver parasite
Crédits : Public Domain Files

La rougeole est encore active aujourd’hui dans des pays comme le Congo RDC, le Liberia, Madagascar, la Somalie ou encore l’Ukraine. Or l’OMS espérait l’éradiquer avant 2015, comptant sur l’absence de réservoir animal du virus et la présence d’un vaccin depuis plus de 50 ans. En 2016, plus de 85 % des enfants dans le monde ont reçu un vaccin, mais ceci ne semble pas suffisant. Il s’avère que les mouvements anti-vaccin ont affaibli la couverture vaccinale qui idéalement, devrait être de 95 %.

Le pian, maladie cousine de la syphilis est l’une des premières maladies que l’OMS et l’Unicef ont cherché à éradiquer. On la retrouve encore dans les populations défavorisées des régions forestières tropicales, c’est-à-dire dans pas moins de 13 pays. Il n’existe aucun vaccin contre la maladie mais les injections d’antibiotiques sont efficaces. Si en 2012, l’OMS avait communiqué l’objectif 2020 (PDF en anglais / 12 pages) pour l’éradication du pian, il semble toutefois que ce ne sera pas pour cette année.