in

Quelle est la plus grande étoile connue de l’univers observable ?

étoile
Crédits : NASA/GSFC/SDO

Comparé à d’autres étoiles, notre Soleil a une taille assez moyenne. On ne va pas s’en plaindre. Sans lui, nous ne serions pas là. Mais quelle est alors la plus grande étoile connue de l’univers ?

La plus grande étoile n’est pas la plus massive. Les étoiles les plus lourdes sont en effet souvent banales au niveau du volume qu’elles occupent, tandis que les étoiles les plus volumineuses ne sont souvent que des « poids plume ». En effet, à mesure qu’ils vieillissent, ces objets ont tendance à se dilater et à perdre de la masse.

La plus massive et la plus grande

Si l’on parle uniquement de masse, la détentrice du record est R136a1. Vous retrouverez cette étoile à environ 160 000 années-lumière de la Terre dans le Grand Nuage de Magellan, une galaxie satellite de la Voie lactée. En diamètre, cette étoile très jeune et lumineuse est tout de même trente à quarante fois plus grande que le Soleil, mais elle est surtout plus de 315 fois plus massive.

Si l’on parle de volume, alors la plus grande étoile connue est probablement UY Scuti, située à environ 9 500 années-lumière. Le diamètre de cette hypergéante rouge est d’environ 1 700 fois celui du soleil à plus ou moins 192 rayons solaires.

Cette marge d’erreur s’explique par deux facteurs principaux. Pour déterminer le diamètre d’un tel objet, les astronomes doivent en effet connaître la quantité de lumière qu’il produit. Or, plus une étoile est éloignée, moins elle nous apparaît lumineuse. Ajoutez cela au fait que les hypergéantes rouges sont souvent « variables », ce qui signifie que leur luminosité est très changeante dans le temps. Elles s’illuminent et s’estompent en effet régulièrement.

D’autres étoiles arrivent juste derrière UY Scuti, à commencer par WOH G64 et VY Canis Majoris qui ont toutes deux un diamètre d’environ 1 500 fois celui du Soleil. Cependant, compte tenu du degré d’incertitude, elles pourraient l’une comme l’autre être finalement plus grandes que UY Scuti. Placées au centre de notre système, ces étoiles envelopperaient chaque planète intérieure, mais également Jupiter.

uy scuti étoile
Comparaison de UY Scuti avec le Soleil. Crédits : Philip Park

La plus petite étoile connue

De l’autre côté du spectre, il existe aussi des étoiles « minuscules ». Pour l’heure, le titre de la plus petite étoile connue revient toujours à EBLM J0555-57Ab. L’objet, qui a un rayon comparable à celui de Saturne, flirte avec la limite théorique des plus petites étoiles possible avec une masse d’environ 0,084 masse solaire. Autrement dit, cette étoile est capable de maintenir la fusion nucléaire en son coeur, ce qui lui permet de « briller », mais de justesse. En deçà, cet objet serait considéré comme une naine brune.

Bien sûr, nous ne connaissons pas toutes les étoiles de l’univers. D’ailleurs, nous ne pouvons même pas mesurer la taille de celles situées de l’autre côté de la Voie lactée à cause de la poussière. Il est donc tout à fait probablement que d’autres mastodontes plus imposants encore se cachent dans le cosmos.