in

Quelle espèce disparue aurait fait un super animal de compagnie ?

Hyracotherium, un ancêtre des chevaux modernes. Crédits : Wikipédia

Dans sa série « Giz Ask », le site Gizmodo a récemment proposé à des expert·es la question suivante : quelle espèce disparue pourrait faire un super animal de compagnie ? Et forcément, les avis sont un peu déroutants.

Peut-être partagez-vous votre vie avec un chat, un chien, un lapin, des chevaux ou autres… Bref, les animaux de compagnie « classiques » du monde moderne. Mais toutes ces espèces n’ont pas toujours existé. Des millions d’autres ont évolué avant elles. Certaines étaient minuscules, d’autres géantes, la plupart ne vous auraient fait aucun mal quand d’autres vous auraient dévoré tout·e cru·e. Mais alors, de toutes ces espèces aujourd’hui disparues, lesquelles auraient pu, sagement, poser un roupillon à côté de vous au pied de la cheminée ? Ou vous accompagner dans le parc ?

Un gros lapin de 12 kilos

Pour Anne Weil, de l’Université de l’Oklahoma (États-Unis), un animal de compagnie doit être mignon, divertissant, surprenant et convivial. « Respectant mon animal de compagnie actuel, un grand lapin domestique, j’ai considéré le lapin géant Nuralagus rex (12 kilos), qui vivait sur l’île de Minorque il y a environ 5 millions d’années, explique la chercheuse. Mais il ne pouvait pas sauter, et n’avait probablement pas de longues oreilles, donc il pourrait ne pas être aussi mignon que le lapin que j’ai déjà ».

animaux de compagnie
La taille de Nuralagus comparée à un lapin européen et à un humain. Crédits : Wikipédia

Un hérisson minuscule

Jaelyn J. Eberle, de l’Université du Colorado (États-Unis), évoque de son côté un petit hérisson. « En 2014, nous avons décrit une nouvelle espèce originaire du Canada, aux côtés d’un cousin du tapir nommé Heptodonz », explique la chercheuse. L’animal – baptisé Silvacola acares – mesurait à peine 5 centimètres de long. Il évoluait il y a environ 52 millions d’années et vivait dans les forêts pluviales du nord de la Colombie-Britannique. Mais alors, pourquoi un tel animal de compagnie ?

« Eh bien, d’une part, parce qu’il était minuscule (il ne devait donc pas nécessiter beaucoup d’espace et de ressources), parce que c’était probablement un insectivore (et tout ce qui mange des insectes me semble bien), et parce que, entre nous, qui n’aime pas les hérissons ?, peut-on lire. Et contrairement à un tyrannosaure ou à un chat à dents de sabre, un hérisson ne vous mangera pas quand il sera grand ». Juste remarque.

Représentation d’artiste du petit hérisson, à droite, qui vivait en Colombie-Britannique il y a 52 millions d’années. Crédits : Julius Csotonyi

Un cheval haut comme un labrador

Mike Gottfried, professeur agrégé en sciences de la terre et de l’environnement à la Michigan State University (États-Unis), pense de son côté à l’Hyracotherium (photo d’en-tête). Il s’agit de l’un des premiers parents des chevaux modernes qui évoluaient sur Terre il y a environ 50 millions d’années. Et forcément, il était « légèrement » différent. « L’animal avait la taille d’un labrador et avait trois doigts de pied à la place d’un sabot, détaille le chercheur. Un petit cheval à trois doigts pouvant vivre à l’intérieur avec vous, cela me semble être un bon animal de compagnie », dit-il. C’est pas faux.

Et vous, vous en voyez d’autres ?

Source

Articles liés :

Le mouvement anti-vaccins touche aussi les animaux de compagnie

Exposer les enfants très jeunes aux animaux de compagnie peut leur éviter des allergies

Nous serions plus proches de nos animaux de compagnie que de nos frères et sœurs

Quelle espèce disparue aurait fait un super animal de compagnie ?
noté 3 - 4 vote[s]