in

Quel message contenait cette ancienne bouteille jetée à la mer ?

Crédits : Western Australian Museum

Le plus ancien message dans une bouteille jetée à la mer ne contenait aucun appel à l’aide, mais intégrait une expérience allemande visant à cartographier les courants océaniques. C’était il y a plus de 135 ans.

En 2018, alors qu’elle se baigne à une cinquantaine de mètres du rivage près de l’île Wedge, en Australie occidentale, Tonya Illman tombe sur une vieille bouteille de gin avec une feuille de papier enroulée à l’intérieur. Elle revient sur la plage pour examiner sa relique. Il manque le bouchon, mais étonnamment la bouteille et son contenu paraissent en bon état. Que contenait alors ce message ?

Il ne s’agissait pas d’un appel à l’aide, mais du témoignage d’une ancienne expérience allemande visant à cartographier les courants océaniques.

Entre 1864 et 1933, des milliers de bouteilles ont en effet été jetées par-dessus bord, chacune contenant un bout de papier portant la date, les coordonnées exactes du navire lorsque la bouteille a été larguée, le nom du navire, son port d’attache et l’itinéraire qu’il empruntait.

Sur le verso de ce bout de papier se trouvait alors un questionnaire. Celui ou celle qui trouvait la bouteille devait noter quand et où la bouteille avait été trouvée, puis renvoyer la note soit à l’Observatoire naval allemand à Hambourg, soit au consulat allemand le plus proche.

950 km en 132 ans

Pour le cas qui nous intéresse aujourd’hui, le mari de Tonya, Kym Illman, a pu distinguer une date (le 12 juin 1886), ainsi que les coordonnées, l’itinéraire (Cardiff à Makassar) et le nom du navire (Paula). Des experts du Western Australian Museum ont ensuite eu accès au message et ont rapidement confirmé que la bouteille et le papier dataient de la bonne période. Un bateau nommé Paula avait également bel et bien parcouru la route spécifiée en 1886.

message bouteille jetée à la mer
Le message. Crédits : Musée Ross Anderson/WA

Une recherche d’archives en Allemagne a également permis aux chercheurs de mettre la main sur le journal météorologique original de Paula. Et, effectivement, le capitaine du navire avait bien enregistré “une bouteille à la dérive” le 12 juin 1886.

La date et les coordonnées correspondent exactement à celles visible sur le message“, soulignait en 2018 Ross Anderson, conservateur au WA Museum. “Une comparaison de l’écriture manuscrite du message signé par le capitaine et du Paula’s Meteorological Journal montre que l’écriture est identique en termes de style cursif, d’inclinaison, de police, d’espacement, d’accentuation des traits, de majuscule et de style de numérotation“.

À en croire ces informations, la bouteille et son message auraient donc vogué en plein océan Indien pendant 132 ans avant d’être découverts à près de 950 kilomètres de l’endroit où ils avaient été jetés. Naturellement, ce n’est pas la première bouteille à être retrouvée. En revanche, c’est bien la plus ancienne. Avant elle, la bouteille la plus ancienne avait été retrouvée 108 ans et 138 jours après son lancer en mer. Elle faisait partie d’une expérience similaire menée en Grande-Bretagne.