in ,

Quel est l’impact environnemental de l’intelligence artificielle ?

Crédits : IBM

Cela n’était pas une évidence jusqu’à aujourd’hui, mais il semble bien que l’empreinte carbone liée au développement des intelligences artificielles soit très mauvaise. Des chercheurs américains se sont récemment intéressés à cette question, et sont allés jusqu’à comparer l’industrie de l’intelligence artificielle à celle du pétrole !

Une industrie ultra polluante

Aujourd’hui, force est de constater que l’actualité nous sert des intelligences artificielles à toutes les sauces ! Certaines sont destinées à créer des visages humains, à équiper les voitures autonomes, à concocter les whiskys du futur, d’autres à prévenir les prochaines tueries aux États-Unis ou encore à battre les meilleurs humains aux échecs, jeu de go, poker et autres jeux vidéo. Évidemment, les exemples cités ne représentent qu’un très faible échantillon des possibilités !

Dans un communiqué publié le 6 juin 2019 par le MIT, des chercheurs de l’Université d’État du Massachusetts à Amherst (États-Unis) évoquent l’impact environnemental de l’intelligence artificielle. Ont principalement été mises en cause les étapes de conception de l’IA, autrement dit leur apprentissage. Selon les scientifiques, l’apprentissage d’un seul modèle d’intelligence artificielle émet autant de carbone que cinq voitures durant toute leur vie ! L’industrie de l’intelligence artificielle a même été comparée à celle du pétrole : une ressource de plus en plus recherchée et utilisée à l’échelle mondiale.

L’exploitation de l’IA ne devrait plus se faire de la manière actuelle, et ce pour questions environnementales
Crédits : Wikipédia

Ce n’est pas une découverte en soi

Si les chercheurs américains estiment que tout comme le pétrole, l’IA ne peut plus être exploitée comme elle l’est aujourd’hui, le caractère polluant de cette industrie n’est pas vraiment une découverte. Dans la publication, l’informaticien espagnol Carlos Gómez-Rodríguez s’est également exprimé. L’intéressé a expliqué que beaucoup de chercheurs avaient pensé à cette question de manière plus ou moins abstraite.

En revanche, ceux-ci ignoraient totalement que l’IA pouvait être une si grande source de pollution ! Cela apparaît pourtant assez logique étant donné qu’entraîner une IA demande de très importantes quantités de données, et que ce travail est ainsi très énergivore. Il aurait également été possible de comparer l’industrie de l’intelligence artificielle à celle liée aux supercalculateurs ou encore au minage des cryptomonnaies. En fin d’année 2018, nous évoquions par exemple le fait que miner du Bitcoin consomme quatre fois plus d’énergie que le minage de l’or !

Sources : Interesting EngineeringSiècle Digital

Articles liés :

Cette intelligence artificielle apprend le langage comme un enfant !

Que devient l’Intelligence artificielle Cyc qu’on nous avait annoncé « surpuissante » ?

L’intelligence artificielle au pouvoir ? Un européen sur 4 se dit favorable !