in ,

Quel est le temps nécessaire pour perdre une mauvaise habitude ?

Crédits : Fotyma / istock

Après réflexion, il est possible de lister des centaines de mauvaises habitudes. Or, selon une croyance populaire, il serait possible de s’en défaire en 21 jours. Cette durée fixe provient d’un ouvrage paru il y a plus d’un demi-siècle ! Récemment, une étude britannique a estimé que cette durée serait en réalité bien plus variable.

Déconstruction du mythe des 21 jours

La liste des mauvaises habitudes est longue, très longue. En voici quelques-unes : boire de l’alcool, fumer du tabac, se ronger les ongles ou encore regarder son smartphone un nombre incalculable de fois chaque jour. Selon le chirurgien esthétique étasunien Maxwell Maltz (1889-1975), la durée nécessaire pour se défaire d’une mauvaise habitude et adopter un nouveau comportement est de 21 jours.

Dans son ouvrage Psycho-Cybernetics (1960), l’intéressé décrivait l’attitude de ses propres patients. Selon lui, ceux-ci prenaient environ 21 jours pour s’habituer à leur nouveau visage après une opération, notamment au niveau du nez. Toutefois, cette durée ne serait qu’un mythe, selon une étude de l’University College London (Royaume-Uni) publiée dans l’European Journal of Social Psychology en 2009.

Dans le cadre de ces travaux, les chercheurs avaient demandé à 96 personnes de changer leurs habitudes quotidiennes. Il s’agissait par exemple de manger un fruit ou encore de faire du jogging tous les jours à la même heure, et ce durant douze semaines. Selon les résultats, le temps que prenaient les volontaires à adopter un nouveau comportement était très variable, soit de 18 à 254 jours ! Les chercheurs ont néanmoins annoncé une moyenne de 66 jours, soit un peu plus de deux mois.

stop tabagisme
Crédits : guvo59/Pixabay

Trois étapes pour stopper une mauvaise habitude

Évidemment, il incombe d’éviter de partir du principe qu’une mauvaise habitude peut être totalement abandonnée après 66 jours. Comme dit plus haut, il s’agit là d’une moyenne, mais les facteurs faisant varier cette durée sont également nombreux. Tout dépend des circonstances, de la motivation et bien sûr de la nature de l’habitude. Toutefois, prévoir deux mois serait un bon début selon les meneurs de l’étude. Par ailleurs, se défaire d’une mauvaise habitude nécessiterait trois étapes essentielles. Premièrement, il faudrait identifier précisément l’habitude en question. Ensuite, il s’agit de trouver la ou les bonnes raisons motivant l’intention de stopper.

Enfin, la troisième et dernière étape consiste à adopter un comportement de remplacement. Autrement dit, il est question de remplacer un mauvais réflexe par un autre plus positif. Par exemple, il ne faudrait pas se mettre à se ronger les ongles afin d’arrêter de fumer. En revanche, certains remplacent leur cigarette par un cure-dent, ce qui est déjà bien plus acceptable.