in

Quel est le plus grand désert du monde ?

désert
Crédit : GregMontani/Pixabay

Pour répondre à cette question, il est important de préciser ce qu’est véritablement un désert. Techniquement, toute région qui reçoit moins de vingt-cinq centimètres de précipitations par an est considérée comme un désert. Si l’on prend toutes les régions de la planète, l’Antarctique est considéré comme le plus grand désert froid de la Terre, tandis que le Sahara est le plus grand désert chaud. Voici quelques points à retenir.

Le plus grand désert froid

Avec 14,2 millions de kilomètres carrés, l’Antarctique reste le plus grand désert du monde. Certaines régions, comme les vallées sèches de McMurdo, n’auraient reçu aucune précipitation depuis 14 millions d’années. Cette région, située sur la côte ouest du détroit de McMurdo, représente la plus grande zone relativement libre de glace (environ 4800 kilomètres carrés) sur le continent blanc. Sur place, les lacs recouverts de glace en permanence, les cours d’eau éphémères et autres vastes zones de sol exposé sont soumis à de basses températures, à des précipitations limitées et à une accumulation de sel. Sans oublier les montagnes voisines qui bloquent les nuages ​​et les vents forts qui aspirent l’humidité de l’air.

Ainsi, les vallées sèches représentent une région où la vie approche ses limites environnementales. Malgré tout, même les régions les plus sèches de l’Antarctique ne sont pas complètement stériles. Des microbes, des mousses et des lichens sont en effet capables de tolérer de telles conditions.

antarctique désert
Crédits : Edu_Ruiz/Pixabay

Le désert le plus chaud

Le grand désert du Sahara, qui s’étend à travers l’Afrique du Nord sur environ 9,2 millions de kilomètres carrés, s’opposent naturellement à l’Antarctique.

L’aridité du Sahara tient à la vigueur et à la permanence des hautes pressions qui empêchent l’air surchauffé au sol de s’élever. On y trouve donc les pluies annuelles parmi les plus faibles de la planète. Dans certaines régions, comme en Haute-Égypte, elle est même quasiment nulle (0,5 mm par an en moyenne).

désert sahara
Crédit : Pexels/Pixabay

Contrairement à ce que semble dépeindre l’imaginaire collectif, ce désert n’est pas uniquement tapissé de dunes de sables dessinées à perte de vue. En réalité, l’environnement saharien est étonnamment diversifié, proposant une variété de caractéristiques géographiques. Les paysages variés du Sahara comprennent non seulement ses célèbres dunes, mais aussi des terrains rocheux, des salines, des montagnes et des savanes ponctuées de points d’eau.

Dans ces régions, la vie semble également s’épanouir. C’est notamment le cas des créatures à sang froid tels que les lézards, dont la température corporelle s’adapte à la température de leur environnement qui passe du brûlant au très frais. Certains reptiles et amphibiens peuvent également hiberner en période de sécheresse. Outre les lézards, les serpents, les scorpions, les coléoptères et autres fourmis, le Sahara abrite également des mammifères – comme des antilopes, chameaux, guépards, autruches et autres renards – mais aussi des oiseaux.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.