in

Ce dinosaure avait le plus long cou de tous les animaux jamais découverts

Mamenchisaurus dinosaures cou
Vue d'artiste de Mamenchisaurus sinocanadorum. Crédit : André Moore

Les dinosaures sauropodes comptent parmi les plus grands animaux terrestres ayant foulé la surface de la Terre. Ils atteignaient des tailles allant jusqu’à plus de trente mètres de long et pesaient jusqu’à cent tonnes. Ces dinosaures avaient la particularité d’avoir une longue queue, mais aussi, et surtout un long cou. Mais lequel avait le plus grand ? Une nouvelle étude publiée dans le Journal of Systematic Paleontology nous livre la réponse.

Mamenchisaurus est un genre de dinosaure sauropode qui a vécu au niveau de la Chine pendant le Jurassique moyen. Ce grand herbivore était connu pour sa longue et mince queue qui représentait environ la moitié de la longueur totale de son corps. Nous savions également que ces dinosaures, comme tous les sauropodes, avaient un long cou soutenu par des vertèbres cervicales allongées et creuses qui leur permettait d’atteindre la végétation en hauteur. Cependant, nous avons peut-être sous-estimé la taille de cette partie de leur anatomie.

Un travail de comparaison

Les restes de cet animal, découverts en 1987 dans la formation chinoise de Shishugou, n’étaient que fragmentaires. Ils comprenaient une mâchoire inférieure, des morceaux de crâne et quelques vertèbres datés à environ 162 millions d’années. Les chercheurs ont nommé le dinosaure Mamenchisaurus sinocanadorum et l’ont relié à plusieurs autres sauropodes à long cou d’Asie de l’Est. Par la suite, aucun autre reste fossilisé du sauropode n’a été excavé. Ainsi, la véritable taille de cet animal demeurait incertaine.

Pour en savoir davantage, Andrew Moore, un paléontologue à l’Université de Stony Brook, s’est récemment tourné vers les fossiles de plusieurs parents proches de Mamenchisaurus, en particulier Xinjiangtitan, un sauropode légèrement plus ancien découvert dans le nord-ouest de la Chine en 2013. À l’époque, les chercheurs avaient déterré toute la colonne vertébrale de ce dinosaure. Sur la base de ces fossiles, ils avaient alors estimé la longueur de son cou à environ 13,5 m de long, ce qui représentait un record.

Pour ces travaux de comparaison, les chercheurs ont utilisé un tomodensitomètre afin d’analyser les vertèbres de Mamenchisaurus sinocanadorum. Lorsque l’animal était encore en vie, ces dernières étaient remplies de grandes poches d’air comparables à celles que l’on trouve chez les oiseaux modernes. Ces poches vides représentaient jusqu’à 77% du volume de chaque os, ce qui limitait considérablement le poids de la colonne vertébrale du dinosaure.

Cependant, même si ces vertèbres étaient creuses, le cou de Mamenchisaurus était loin d’être fragile. Lors de la fouille initiale, les paléontologues avaient en effet découvert une « tige » fossilisée de tissu osseux d’environ quatre mètres de long. Il s’agissait peut-être d’une extension rigide de vertèbre, souvent appelée côtes cervicales, qui aurait couru le long du cou, renforçant ainsi ses os légers comme une attelle.

Mamenchisaurus dinosaures cou
Vue d’artiste de Mamenchisaurus sinocanadorum. Crédits : Raul Lunia

Un long cou de plus de quinze mètres

Après avoir comparé Mamenchisaurus et Xinjiangtitan, le Dr Moore et son équipe ont conclu que le premier possédait un cou de 15,1 mètres de long. Cela représenterait environ la moitié de la longueur totale estimée de son corps. Son cou serait ainsi le plus long de toutes les espèces de sauropodes et, par extension, de tous les animaux ayant jamais vécu sur Terre à notre connaissance.

Avec sa colonne vertébrale renforcée, Mamenchisaurus a très probablement gardé son cou à un angle relativement faible au-dessus du sol. Cependant, sa longueur lui aurait quand même permis de cueillir les feuilles de la cime de nombreux arbres.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.