in

Quel est l’animal qui vit le plus longtemps ?

tortue géante vieillesse animal Galapagos
©Alblec/iStock

Si l’Homme le plus âgé peut vivre 122 ans, l’arbre le plus ancien 5000 ans, l’animal le plus vieux dépasserait toutes ces longévités. Il serait d’ailleurs même considéré comme immortel. Savez-vous de quelle créature il s’agit ?

La méduse immortelle, un animal qui bat tous les records de longévité

La méduse immortelle (Turritopsis dohrnii) est une espèce de méduse de petite taille (environ un centimètre de diamètre) qui, comme son nom l’indique, est biologiquement immortelle. Cet animal marin présente en effet la capacité unique de revenir à son stade juvénile après avoir atteint la maturité sexuelle, lui permettant ainsi d’éviter la mort due à l’âge.

En revanche, cette espèce de méduse ne saurait échapper aux facteurs extérieurs comme certaines maladies ou l’attaque d’un prédateur.

À l’instar de la plupart des hydrozoaires, la méduse immortelle naît en tant que larve, puis se transforme en polype. Cette seconde forme sédentaire se développe alors en colonie, appelée « hydres ». Enfin, les hydres donnent naissance à des éphyrae, petites méduses juvéniles qui se détachent ensuite de la colonie pour atteindre la maturité sexuelle. Ces individus se reproduisent alors de manière asexuelle en libérant des oeufs et du sperme dans l’eau.

méduse immortelle eau mer animal marin
©Roy-Ensink/iStock

Une incroyable capacité de régénération

Si la méduse immortelle est exposée à un stress, une agression, une maladie ou tout simplement à la vieillesse, elle présente la capacité unique de revenir au stade de polype. Cette incroyable régénération s’opère via un processus de développement cellulaire appelé transdifférenciation (transformation des cellules existantes en nouveaux types de cellules). Ce processus peut d’ailleurs se poursuivre indéfiniment chez le cnidaire.

Quel animal vit le plus longtemps après la méduse immortelle ?

L’éponge de verre (Hexactinellida) serait, après l’hydre, l’animal à vivre le plus longtemps. À l’image des coraux, ces éponges au squelette semblable à du verre sont constituées d’une colonie de micro-organismes. L’un d’entre eux, Monorhaphis chuni, serait capable de vivre plus de 11 000 ans.

D’autres animaux comme la tortue géante des Galapagos, le ver turbicole, la baleine boréale ou encore le requin du Groenland sont quant à eux capables de vivre plusieurs siècles.

éponge de verre coraux mer océan
Eponges de verre (Hexactinellida) ©Eduardo Baena/iStock