in

Que se passerait-il si la Terre était aspirée dans un trou noir ?

Crédits : iStock

Les trous noirs ont longtemps été une grande source d’excitation et d’intrigue. Et maintenant que les ondes gravitationnelles ont été découvertes, l’intérêt pour tout ce qui concerne les trous noirs se développera sûrement. Un scientifique a présenté plusieurs scénarios dans lesquels il décrit comment les trous noirs pourraient théoriquement affecter les êtres humains et la Terre elle-même.

Les trous noirs supermassifs sont des zones très denses dans le centre de galaxies avec des masses qui peuvent être des milliards de fois plus importantes que celle du soleil. Ils agissent comme des sources intenses de gravité qui aspirent la poussière et le gaz qui les entourent. Leur attraction gravitationnelle intense est probablement la même que celle des étoiles autour desquelles les galaxies tournent en orbite, mais nous avons encore du mal à comprendre comment ces trous noirs se forment.

Une des théories des astronomes est qu’ils peuvent se former quand un grand nuage de gaz jusqu’à 100.000 fois plus large que le soleil s’effondre, se transformant par la même occasion en un trou noir. Beaucoup de ces trous noirs fusionnent pour former des trous noirs supermassifs beaucoup plus grands. Alternativement, un trou noir supermassif pourrait provenir d’une étoile géante, d’environ 100 fois la masse du soleil, qui se transforme en fin de vie, après l’épuisement du gaz qui lui sert de carburant ce qui entraîne par la suite l’effondrement de l’astre, le transformant en trou noir.

Qu’arriverait-il si la Terre tombait dans un trou noir ? Un expert décrit les trois scénarios qui pourraient s’abattre sur notre planète dans ce cas :

En s’approchant de notre planète, le trou noir rencontrerait le nuage d’Oort dont il projetterait les astres dans sa direction. Certains pourraient violemment toucher la Terre provoquant déjà quelques petits cataclysmes. Son disque d’accrétion se formerait à mesure qu’il commencerait à dévorer les planètes. Arrivé à proximité de la Terre, c’est notre atmosphère qui serait progressivement arrachée suivie par la planète tout entière. Dans ce laps de temps, tremblements de terre, raz de marée et super-volcans auraient probablement déjà balayé toute forme de vie.

Si par miracle nous étions toujours en vie, dans une sorte de capsule par exemple, alors le voyage vers le trou noir débuterait.

1 — Spaghettification : Si on s’approche trop près d’un trou noir, on va alors s’étirer, tout comme des spaghettis, le temps va également progressivement ralentir.

2 — Radiation : Bien avant que nous soyons spaghettifiés, la puissance de ce rayonnement pourrait nous faire frire.

3 — Transformation en un hologramme : Une autre théorie est que tout objet composé de matière qui touche un trou noir devient une copie imparfaite de lui-même, et continue d’exister comme avant. Cette théorie suggère qu’il y a une surface dans une autre dimension, peut-être une quatrième ou plus, que nous ne pouvons pas voir.

Source : dailymail