in

Que se passerait-il si la Lune disparaissait demain ?

Crédits : PeterDargatz/Pixabay

Située à environ 384 000 kilomètres de la Terre, la Lune est l’éternel compagnon de notre planète. Mais que se passerait-il réellement si elle disparaissait demain ?

La Lune est en train de nous quitter, lentement mais sûrement, s’éloignant d’environ 3 cm/an. Il y a 66 millions d’années, par exemple, le jour où les dinosaures non aviens ont disparu, elle se trouvait plus proche d’environ 1 950 km. Il y a plusieurs milliards d’années, elle était donc encore plus près. De ce fait, son influence sur notre planète était beaucoup plus forte.

« À cette époque, si la Lune avait disparu, beaucoup de choses auraient radicalement changé, explique en effet Matthew Siegler, chercheur lunaire au Planetary Science Institute de Dallas, au Texas (États-Unis). En revanche aujourd’hui, elle est assez loin pour que la plupart de ces changements ne soient ressentis que sur du très long terme ».

Marées et animaux nocturnes

Au final, si la Lune venait à disparaître demain, d’un coup de baguette magique, on ne remarquerait pas grand-chose, mis à part son absence. Certains effets se feraient tout de même ressentir, sur les marées notamment. Ces dernières seraient au départ environ deux fois moins importantes, mais pas complètement absentes. Il faut en effet savoir que si effectivement la Lune influence les marées terrestre, le Soleil le fait également. Et notre étoile, elle, sera toujours là.

Ces changements dans les marées pourraient avoir une influence sur les courants océaniques et donc sur la météo. Mais ces effets ne seraient probablement pas si perceptibles que ça.

L’absence de la Lune pourrait également avoir une influence sur les animaux nocturnes qui ont évolué depuis des millions d’années avec elle. Les papillons de nuit, par exemple, naviguent à la lumière de la lune et des étoiles, tout comme les tortues nouvellement écloses, qui s’appuient sur notre satellite pour se frayer un chemin jusqu’à l’océan.

lune
Crédits : dunc/Pixabay

Des saisons détraquées

C’est également la Lune qui influence la vitesse de rotation de la Terre autour de son axe. Son attraction augmente actuellement la durée d’un jour d’environ deux millisecondes par siècle. Si elle avait disparu il y a trois milliards d’années, nos vies auraient été chamboulées. Mais aujourd’hui, ces changements ne seraient pas très perceptibles.

La Lune permet également de maintenir l’inclinaison de la Terre à 23,5 degrés. Sans elle, notre planète vacillerait beaucoup plus, affectant de manière dramatique les saisons et le climat terrestre. « Tout ce que nous savons sur les saisons serait complètement détraqué, explique Paul Sutter, astrophysicien à l’institut Flatiron. À certains endroits sur la planète, les gens ne verraient presque jamais le soleil, et à d’autres, le soleil serait suspendu pendant des mois ».

Néanmoins, ces changements d’inclinaison se produiraient si lentement que nous ne les remarquerions probablement même pas de notre vivant. Nos descendants, dans quelques milliers d’années, pourraient en revanche avoir beaucoup plus de problèmes.

Source

Articles liés :

À quoi ressembleraient ces planètes si elles remplaçaient la Lune ?

Le rover VIPER de la NASA cherchera de la glace sur la Lune dès 2022

Et si on envoyait des bactéries sur Mars, avant les humains ?